McGill déplore le décès de Phyllis Shapiro

News

Professeure de sciences de l'éducation et épouse du principal émérite M. Bernard Shapiro, Mme Phyllis Shapiro est décédée samedi soir à l'Hôpital général juif à la suite d'un combat courageux mais bref contre le cancer.

La principale, Mme Heather Munroe-Blum, se joint à l'ensemble de la collectivité de McGill pour pleurer la perte d'une femme distinguée qui a su toucher tant de gens par la joie, l'énergie et l'enthousiasme qu'elle exprimait dans son enseignement, dans son travail auprès de son mari et dans tout ce qu'elle faisait.

« Phyllis avait le don de communiquer avec ses étudiants, avec ses collègues et avec les gens de sa collectivité à qui elle était profondément attachée », a déclaré Mme Munroe-Blum.

« Lorsque Bernard est devenu principal de McGill, nous avons aussi eu l'immense privilège d'accueillir Phyllis parmi nous, et son profond dévouement, ainsi que la passion et la fierté que lui inspirait McGill ont été reçus comme autant de bienfaits. Elle était une femme remarquable et inspirante dont la perte sera vivement ressentie. »

Professeure à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université McGill, Phyllis Shapiro, née Schwartz (Dip. Ed. 54) était titulaire d'un doctorat en sciences de l'éducation de l'Université de Boston. Elle avait 22 ans et était enseignante de sixième année quand elle a fait la connaissance de Bernard Shapiro, qui, grâce à elle, est venu au secteur de l'éducation où il a fait sa carrière.

Au nom de la collectivité de l'Université McGill, la principale, Mme Munroe-Blum, adresse ses plus sincères condoléances à M. Bernard Shapiro, à ses deux enfants et petits-enfants et à tous les parents de la défunte.

La bannière de l'Université sera mise en berne mardi. Les funérailles auront lieu mardi à 11 h à la synagogue Shaar Hashomayim, 450, avenue Kensington, Westmount, Québec.