McGill Alert / Alerte de McGill

Updated: Fri, 07/12/2024 - 12:16

McGill Alert. The downtown campus will remain partially closed through the evening of Monday, July 15. See the Campus Safety site for details.

Alerte de McGill. Le campus du centre-ville restera partiellement fermé jusqu’au lundi 15 juillet, en soirée. Complément d’information : Direction de la protection et de la prévention

Nouvelles

Un don de 15,3 M$ au profit de la recherche sur le cerveau à l’Université McGill ouvrira de nouvelles perspectives sur les maladies et troubles neurologiques

Le don de la Fondation familiale Irving Ludmer marque le début d’une nouvelle ère en recherche collaborative sur le cerveau au Centre Ludmer pour la neuroinformatique et la santé mentale
Publié: 16 November 2022

À la lumière de nouvelles techniques, des chercheurs du monde entier étudient des cellules uniques du cerveau afin de mieux comprendre la dépression, la schizophrénie, les troubles bipolaires et les maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer et le Parkinson. Grâce à un nouveau don de 15,3 millions de dollars de la Fondation familiale Irving Ludmer à McGill, l’Université et trois hôpitaux partenaires en recherche constitueront l’Initiative de génomique unicellulaire du cerveau du Centre Ludmer (IGUC), en vue de faire avancer notre compréhension du rôle que jouent les cellules cérébrales individuelles sur les plans moléculaire, anatomique et structurel.

Les fonds serviront notamment à financer neuf nouveaux postes de recherche scientifique pour enrichir les connaissances sur le cerveau en étudiant ses cellules une à la fois, un processus qui nécessitera technologies et traitement de données sur les cellules de grande envergure.

Un trio de talent

Trois postes seront créés à chacun des hôpitaux partenaires en recherche du Centre Ludmer : l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, qui privilégiera les troubles psychiatriques; l’Institut Lady Davis à l’Hôpital général juif, qui se spécialisera dans l’élaboration de stratégies d’analyse de données sur les cellules uniques; et Le Neuro (Institut-Hôpital neurologique de Montréal), qui fera la part belle à la neuroinformatique et aux troubles neurologiques.
« Au nom de la communauté de McGill, j’adresse mes sincères remerciements et ma gratitude à Irving Ludmer et à la Fondation familiale Irving Ludmer pour ce don philanthropique visionnaire, qui s’inscrit dans la continuité du soutien extraordinaire apporté à la recherche collaborative sur le cerveau à McGill », a dit Christopher Manfredi, principal par intérim de l’Université McGill. « M. Ludmer soutient l’avancement des neurosciences par l’innovation, la technologie et la collaboration, et nous sommes honorés de la confiance qu’il place dans la compétence de nos chercheurs à approfondir le savoir sur la santé et la maladie du cerveau. »

« Mon souhait était de réunir des communautés de chercheurs et de soutenir un réel effort de collaboration qui amène des établissements partenaires à mettre en commun leurs pratiques exemplaires et à tirer parti de leurs compétences respectives », a souligné Irving Ludmer, B.Ing. 1957, LL.D. 2019. « Ce type de collaboration profite aux chercheurs et à l’avenir de la recherche sur le cerveau. C’est pourquoi McGill et Montréal sont des centres d’excellence à l’avant-garde des neurosciences. »

Nouvel espoir de comprendre la dépression et la schizophrénie

Le Dr Gustavo Turecki, directeur du Département de psychiatrie de McGill et directeur scientifique de l’Institut Douglas, jouera un rôle essentiel dans la mise en œuvre de l’Initiative. En tant que clinicien-chercheur, il étudie la neurobiologie de la dépression et du suicide.

« Les possibilités de progrès en recherche sur les maladies et les troubles du cerveau à la lumière d’une approche ciblant les cellules uniques sont considérables. Nous nous efforçons d’offrir un nouvel espoir aux patients et aux leurs, à l’aide de la génomique de cellules uniques, une approche qui aidera à élucider les changements affectant des maladies courantes du cerveau comme la dépression et la schizophrénie », a-t-il dit.

« À l’aide de la carte détaillée du cerveau humain, à une résolution de cellules uniques, ainsi que de l’analyse technologique de cellules cérébrales individuelles plus en détail que jamais auparavant, les chercheurs pourront mieux comprendre la fonction normale du cerveau et traiter des psychopathologies, des troubles neurologiques et les cancers du cerveau », a-t-il expliqué.

Aux yeux du Dr Turecki, élargir la mission actuelle du Centre Ludmer pour y inclure l’IGUC signifie qu’il peut devenir un chef de file mondial dans le domaine émergent de la neurobiologie de cellules uniques du cerveau.

Le Centre Ludmer pour la neuroinformatique et la santé mentale : un partenariat à l’échelle de Montréal

Le Centre Ludmer pour la neuroinformatique et la santé mentale, établi en 2013 avec un don fondateur de la Fondation familiale Irving Ludmer, fait progresser la recherche novatrice en prévention, en diagnostic et en traitement des maladies mentales, neurodéveloppementales et neurodégénératives.

En mettant en commun l’infrastructure, les méthodologies et les résultats, les trois hôpitaux partenaires et McGill accélèrent le traitement pour les patients, et le Centre Ludmer a déjà fait de grandes avancées vers l’objectif ambitieux de dresser une carte complète du cerveau.

Le codirecteur du Centre Ludmer, Alan Evans, a déjà créé la carte 3D à la plus haute résolution de l’anatomie du cerveau entier. L’IGUC enrichira les connaissances sur la répartition de différents types de cellules dans le cerveau. La codirectrice, la Dre Patricia Silveira, a mis au point une stratégie très efficace pour lier l’expression des gènes dans le cerveau à des paramètres cliniques et de neuro-imagerie. L’IGUC fournira un lien essentiel entre les réseaux de gènes, les aspects cliniques liés à leur fonction et les données de neuro-imagerie. La codirectrice Celia Greenwood a mis au point des mécanismes mathématiques et statistiques poussés pour traiter la masse de données que généreront les travaux de l’IGUC.

Une tradition de générosité

Ce dernier don s’ajoute à la longue tradition de générosité de la Fondation familiale Irving Ludmer pour McGill et porte son soutien philanthropique aux initiatives de l’Université à plus de 32 millions. En plus d’avoir financé la recherche sur le cerveau, la Fondation a soutenu l’Institut du cancer Rosalind et Morris Goodman, le Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg, les départements de psychiatrie et de psychologie de McGill, et la recherche sur la maladie inflammatoire chronique de l’intestin.

Outre McGill, la Fondation soutient de nombreuses causes et organisations dans les domaines de la santé, des services sociaux, de l’éducation et de la recherche.

L’Université McGill

Fondée en 1821, à Montréal, au Québec, l’Université McGill figure au premier rang des universités canadiennes offrant des programmes de médecine et de doctorat et se classe parmi les meilleures universités au Canada et dans le monde. Institution d’enseignement supérieur de renommée mondiale, l’Université McGill exerce ses activités de recherche dans trois campus, 11 facultés et 13 écoles professionnelles; elle compte 300 programmes d’études et au-delà de 39 000 étudiants, dont plus de 10 400 aux cycles supérieurs. Elle accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 12 000 étudiants internationaux représentant 30% de sa population étudiante. Au-delà de la moitié des étudiants de l’Université McGill ont une langue maternelle autre que l’anglais, et environ 20% sont francophones.

Back to top