Sur les traces de Joseph Conrad, Maya Jasanoff remporte le prix de Littérature Historique Cundill 2018

Nouvelles

Maya Jasanoff, professeure à Harvard, a été déclarée aujourd’hui lauréate du plus important prix de littérature historique dans le monde (75 000 $ US) pour son récit fascinant de la vie et du monde de l’écrivain britannique d’origine polonaise Joseph Conrad.

Maya Jasanoff présente l’écrivain britannique d’origine polonaise comme un parfait témoin de l’époque tumultueuse dans laquelle il a vécu: migration, terrorisme, tensions entre le capitalisme mondial et le nationalisme, ainsi que promesse et danger d’une révolution des communications. The Dawn Watch nous entraîne dans une expédition envoûtante au cœur du monde de Joseph Conrad, et de notre propre monde par la même occasion.

En annonçant la décision du jury lors du Gala du Prix de littérature historique Cundill, qui s’est tenu au Musée des beaux-arts de Montréal, Mark Gilbert, président du jury, a déclaré: «The Dawn Watch dresse un portrait saisissant d’un homme exceptionnel et de son époque. MayaJasanoff explore le monde de JosephConrad, et elle se permet de le recréer et même de le juger. Pour comprendre ce monde avec une telle justesse, elle a dû mettre à profit un travail de recherche remarquable, un talent certain pour débusquer les détails révélateurs, un esprit libre semblable à celui de JosephConrad et un véritable don pour le récit historique. Et pour notre plus grand plaisir, sa plume, tout comme celle de JosephConrad, est une baguette magique.»

Le membre du jury Jeffrey Simpson a dit : « Maya Jasanoff nous présente Joseph Conrad comme un guide naviguant dans des situations qui le dépassent. Et, à bien des égards, ces situations ressemblent à celles qui nous préoccupent aujourd’hui. Extrêmement bien ficelé, irréprochable du point de vue de la technique et magnifiquement écrit, cet ouvrage historique nous propose de nouvelles façons de découvrir des auteurs et leur époque.»

Antonia Maioni, doyenne de la Faculté des arts de l’Université McGill a dit: «The Dawn Watch possède toutes les qualités que le Prix de littérature historique Cundill veut mettre en lumière: un ouvrage sur l’histoire du monde, extrêmement fouillé et si bien rédigé qu’il fera la joie d’un très large lectorat.»

Géré par l’Université McGill, le Prix international de littérature historique Cundill rend hommage à la vision de son fondateur, le diplômé mcgillois F. Peter Cundill. Investisseur mondial très respecté, ce philanthrope globe-trotter croyait passionnément au pouvoir des ouvrages historiques bien écrits comme fondement d’un débat public éclairé.

Les résultats ont été annoncés hier soir lors d’un événement au Musée des Beaux-Arts à Montréal.

Maya Jasanoff se joindra à un groupe d’historiens de renommée mondiale, dont Daniel Beer (2017), Thomas W. Laqueur (2016), Susan Pedersen (2015), Gary Bass (2014), Anne Applebaum (2013), Stephen Platt (2012), Sergio Luzzatto (2011), Diarmaid MacCulloch (2010), Lisa Jardine (2009) et Stuart B.Schwartz (2008).

Pour obtenir de plus amples renseignements et vous joindre à la conversation: www.cundillprize.com | twitter.com/CundillPrize | www.facebook.com/cundillprizemcgill

Étiquettes: