Super mini-école de médecine

Nouvelles

Margaret Somerville donnera une conférence supplémentaire dans le cadre du cycle de McGill

Les diplômés du mini-programme de médecine 2001 de McGill reprendront le chemin de l'Université cet automne. À la demande générale, McGill a décidé d'offrir une conférence supplémentaire aux anciens étudiants du mini-programme de médecine.

Cette conférence s'adresse aux 300 diplômés du mini-programme de médecine qui ont fait campagne auprès de la faculté de médecine de McGill pour que celle-ci ajoute une deuxième partie au mini-programme de médecine de l'automne dernier. Étant donné que 160 personnes figurent déjà sur la liste d'attente du mini-programme de médecine 2002, l'Université a dû déployer des trésors d'imagination pour offrir une conférence de plus.

Margaret Somerville, célèbre éthicienne dont les thèses ont été reproduites dans d'innombrables articles dans les journaux et émissions de télévision, donnera une conférence le 18 septembre sur l'éthique médicale à l'intention des diplômés du mini-programme de médecine. Mme Somerville occupe des chaires à la faculté de droit et à la faculté de médecine de McGill. Elle est titulaire de la chaire Samuel Gale de droit et directrice-fondatrice du Centre de médecine, d'éthique et de droit de McGill. Elle joue un rôle appréciable dans le développement de la bioéthique à l'échelle mondiale et dans l'étude des aspects juridiques et éthiques de la médecine et de la science. Elle possède un palmarès national et international enviable en matière de publications et de conférences. Parmi ses deux ouvrages les plus récents, mentionnons : The Ethical Canary: Science, Society and the Human Spirit et Death Talk: The Case Against Euthanasia and Physician-Assisted Suicide.

Margaret Somerville se réjouit à la perspective de partager une partie de son savoir-faire avec des non-universitaires, car, comme elle le dit, « la façon d'apprendre à analyser les problèmes d'éthique médicale est souvent une expérience nouvelle pour de nombreuses personnes ».

Margaret Somerville entend aborder l'éthique de ce qu'elle appelle les questions éthiques de tous les jours, comme le soin des mourants, les réalités avant-gardistes comme les technologies de reproduction humaine et les recherches sur les cellules souches. « La médecine dont l'objectif était de guérir l'être humain s'occupe aujourd'hui de nous façonner », affirme-t-elle. « J'espère que ma conférence aidera les gens à comprendre qu'il existe quantité de problèmes éthiques qui valent la peine d'être analysés et que les étudiants du mini-programme de médecine apprendront les rudiments de la façon d'aborder ces questions. »

Les journalistes sont invités à assister à la conférence de Mme Somerville, « Ethical Dilemmas in Medicine" qui aura lieu à 18 h, le 18 septembre dans l'amphithéâtre Charles Martin du pavillon McIntyre des sciences médicales (3655, Promenade Sir-William-Osler). Veuillez appeler Sylvain-Jacques Desjardins à 514-398-6752 pour confirmer votre présence, car le nombre de places est limité.

La notion de mini-programme de médecine a été pensée il y a une dizaine d'années par un ancien étudiant de McGill, le docteur John Cohen, et ce genre de programme est aujourd'hui offert dans près de 75 établissements d'enseignement des États-Unis et d'Europe. Pour d'autres précisions, nous vous invitons à visiter le site www.medicine.mcgill.ca/minimed.