Promotion des universités du Québec aux États-Unis

Nouvelles

Le principal de l’Université McGill, M. Bernard Shapiro, qui est l’actuel président de la Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec (CREPUQ), rencontrera cette semaine des notables et des représentants influents du monde des affaires à Boston, Atlanta, Chicago et Philadelphie dans le but de promouvoir les universités du Québec, leur expertise et les possibilités qu’elles ont à offrir. En insistant plus particulièrement sur les avantages considérables que les Américains peuvent tirer des multiples possibilités offertes par les dix universités de la province en matière d’enseignement et de recherche (ces dix universités englobent l’Université du Québec et ses 11 campus répartis dans toute la province), le principal de McGill décrira les liens positifs et fructueux qui ont été tissés avec le secteur privé et présentera les principaux secteurs de collaboration entre établissements, notamment au niveau des deuxième et troisième cycles. M. Shapiro est le représentant officiel de la CREPUQ dans le cadre de la mission commerciale que le Premier ministre du Québec, M. Lucien Bouchard, mène actuellement aux êtats-Unis.

Les collaborations mutuellement bénéfiques engagées au Québec entre les universités et le secteur privé dont parlera M. Shapiro vont des chaires d’enseignement subventionnées par le secteur privé aux programmes d’alternance travail-études, en passant par les transferts de technologie et la récente création de plusieurs sociétés dérivées. L’an dernier, les contrats de recherche conclus dans la province se sont chiffrés à 587 millions de dollars. Pour illustrer la coopération qui fleurit entre les diverses universités de la province, M. Shapiro décrira aux Américains plus de 54 programmes interuniversitaires, parmi lesquels figure le célèbre programme de maîtrise en génie aérospatial offert conjointement par cinq universités du Québec et subventionné par plus de 15 partenaires industriels différents, ainsi que les programmes de doctorat conjoints en gestion, sciences infirmières, service social et océanographie, par exemple.