Paul Gérin-Lajoie 1920 - 2018

Nouvelles

Le drapeau de McGill est en berne aujourd’hui, 9 août, à l’occasion des funérailles nationales de Paul Gérin-Lajoie, CC, GOQ, LL.D., premier titulaire du ministère de l’Éducation du Québec et maître d’œuvre de la réforme du système d’éducation du Québec.

Paul Gérin-Lajoie est considéré comme l’une des grandes figures de la Révolution tranquille au Québec. À titre de premier titulaire du ministère de l’Éducation du Québec, il a mis en œuvre plusieurs des réformes recommandées par la Commission Parent. Il est également à l’origine de la laïcisation du système d’éducation, de la création des écoles secondaires et des cégeps ainsi que de la fréquentation scolaire obligatoire jusqu’à 16 ans. Il a en outre facilité l’accès à l’éducation postsecondaire en mettant sur pied le système de prêts et bourses. Paul Gérin-Lajoie est également le maître d’œuvre du premier accord international signé par le Québec – une entente de coopération avec la France dans le domaine de l’éducation. En 1965, il déclare que le Québec est en droit de négocier et de mettre en œuvre des traités ou des engagements internationaux dans les domaines qui sont de sa compétence, déclaration qui deviendra le fondement de la doctrine Gérin-Lajoie.

Notes biographiques :

  • Il est né en 1920, à Montréal.
  • Il a étudié au Collège Jean-de-Brébeuf et à l’Université de Montréal.
  • Il a été admis au Barreau du Québec en 1943.
  • Il a reçu une bourse Rhodes en 1945.
  • Il est élu député libéral dans la circonscription de Vaudreuil-Soulanges en 1960.
  • Le premier ministre Jean Lesage le nomme d’abord ministre de la Jeunesse (1960-1964), puis en fait son ministre de l’Éducation (1964-1966).
  • Il a reçu un doctorat honorifique de l’Université McGill en 1964.
  • Il a présidé l’Agence canadienne de développement international (ACDI) de 1969 à 1977.
  • Il a reçu près de 40 prix et distinctions, dont 12 doctorats honorifiques (y compris celui de l’Université McGill, en 1964). Il a été fait Compagnon de l’Ordre du Canada, Grand officier de l’Ordre national du Québec et Chevalier de la Légion d’honneur. Il a en outre reçu la Médaille du jubilé de la reine Elizabeth II et la Médaille d’or Albert-Einstein de l’UNESCO.

Sources : Assemblée nationale du Québec, le Fonds de recherche du Québec – Société et culture, Historica Canada et Société Radio-Canada.

 

Étiquettes: