McGill : au cœur d'une ville universitaire

Nouvelles

Données sur l'université chef de file au Canada

Séances d'orientation sur le campus, groupes d'étudiants réunis pour étudier dans un café animé, les signes ne trompent pas : la rentrée est bel et bien là. Au cours des derniers jours, des milliers de valises se sont défaites et autant de livres se sont ouverts alors que 17 000 étudiants étrangers sont revenus dans l'une des plus importantes villes universitaires de l'Amérique du Nord : Montréal. Avec quatre universités et plusieurs cégeps, cette ville cosmopolite qui compte au-delà de 3,3 millions d'habitants est la destination de choix.

Plus de 6 000 étudiants venant de 150 pays, dont le tiers des États-Unis, ont opté pour McGill. Qu'est-ce qui motive leur choix? Le fait que McGill soit l'université canadienne qui jouit de la plus vaste réputation à l'échelle internationale et qu'elle accueille 32 000 étudiants de premier, deuxième et troisième cycle. Principale université canadienne à forte intensité de recherche, McGill occupe également le premier rang dans le secteur des études médicales et doctorales. L'Université est reconnue pour son respect des normes d'excellence les plus élevées et la renommée de premier plan de son corps professoral et de ses programmes d'enseignement et de recherche. De plus, McGill compte deux campus qui offrent un environnement dynamique favorable à l'étude : le campus du centre-ville, situé au pied d'une montagne, et le campus Macdonald, logé sur les rives du fleuve Saint-Laurent. Les deux campus allient les cultures francophone et anglophone propres au Québec.

Nous vous invitons à poursuivre votre lecture afin de découvrir ce qui fait de McGill le lieu de prédilection des étudiants étrangers. Les membres des médias qui souhaitent écrire sur McGill sont priés de communiquer avec Sylvain-Jacques Desjardins, directeur adjoint du Service des affaires universitaires de l'Université McGill au (514) 398-6754 ou au (514) 398-1076. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Montréal, veuillez consulter le site web Montreal International.

Université de premier ordre et d'envergure mondiale

Année après année, McGill est classée parmi les principales universités publiques orientées sur la recherche à l'échelle mondiale. Elle recrute les meilleurs étudiants et compte au-delà de 125 boursiers Rhodes — soit plus que toute autre université canadienne. McGill possède 21 facultés et écoles professionnelles qui offrent des programmes de premier, deuxième et troisième cycle dans une multitude de disciplines.

Ses programmes, notamment dans les domaines de la biotechnologie, de l'environnement, de la musique, de la médecine et du droit, font figure de chefs de file. Les diplômés mcgillois sont recrutés par quelques-unes des plus prestigieuses entreprises aux quatre coins du monde.

La Faculté de musique de l'Université McGill figure parmi les 10 meilleures au monde, ex æquo avec des institutions de la catégorie de l'École de musique new-yorkaise Juilliard. Le Princeton Review classe l'Université au même rang qu'Harvard et indique que « McGill applique des critères aussi stricts en matière d'enseignement supérieur... Un nombre important de demandes des quatre coins du monde lui sont acheminées, ce qui rehausse la compétition parmi les étudiants étrangers ». Par ailleurs, les programmes offerts par McGill sont non seulement en mesure de soutenir la concurrence, mais ils sont également distinctifs. Seulement une année après sa création, le nouveau programme B.A. Sc., qui permet aux étudiants d'étudier à la fois en arts et en sciences, est inondé de demandes.

McGill dans le monde

McGill est sans conteste une université d'envergure internationale. Chefs de file dans leur secteur d'activité respectif, ses professeurs viennent du monde entier, notamment des États-Unis, pays d'origine de bon nombre d'entre eux. Les 32 500 étudiants qui composent McGill viennent de 150 pays. Des 22 000 étudiants de premier cycle, 17 pour cent sont d'un pays autre que le Canada. Chez les 7 800 étudiants des cycles supérieurs, cette proportion atteint 20 pour cent. Environ le quart de la population étudiante s'exprime dans une langue autre que le français ou l'anglais — ce qui explique pourquoi le Princeton Review donne à McGill une note élevée en ce qui a trait à la diversité et lui accorde la première position à l'égard de l'interaction parmi les étudiants issus de divers milieux et groupes raciaux.

Grâce aux accords bilatéraux et multilatéraux conclus avec plus de 500 établissements universitaires, les étudiants de McGill peuvent choisir de poursuivre leurs études presque partout dans le monde. Certains optent pour des programmes d'études sur le terrain à la Barbade, au Panama ou en Afrique. Renseignements (en anglais) : Student Exchanges and Study Abroad.

Champs d'intérêt et de recherche

Avec plus d'un demi-milliard de dollars investis chaque année en recherche, il n'est pas étonnant que McGill soit reconnue comme un terrain fertile pour l'innovation. Que l'on pense à la découverte du radon en 1903 pour laquelle l'auteur a reçu le prix Nobel, à la création de la toute première cellule artificielle en 1957 ou à l'établissement, plus tôt ce mois-ci, de la cartographie génétique d'un gène susceptible d'interrompre la croissance de cellules du cancer du sein, McGill possède une feuille de route impressionnante en matière de percées historiques. Quel que soit le domaine — médecine, neurosciences, astrophysique, arts — McGill offre à ses étudiants un environnement exploratoire. Le réseau d'hôpitaux de calibre mondial affilié à McGill gère plus de 300 laboratoires de recherche et génère chaque année près de 100 millions de dollars en subventions de recherche.

À son tour, la portée des recherches menées à McGill s'étend à l'échelle internationale. Grâce au financement accordé par des organismes gouvernementaux, des institutions financières et des donateurs privés, plus de 30 nouveaux projets de recherche internationaux voient le jour chaque année. À l'heure actuelle, le portefeuille de McGill représente plus de 60 millions de dollars en investissements et compte des projets menés notamment en Asie et en Amérique latine.

Parmi les centres de recherche qui rehaussent la portée internationale de McGill, mentionnons :

L'an dernier, cinq chercheurs de l'Université McGill ont remporté un Prix Killam et huit ont été faits membres de la Société royale du Canada. La National Academy of Sciences a remis le Prix en neurosciences à une professeure mcgilloise; c'était la première fois que cet honneur était décerné à un chercheur de l'extérieur des États-Unis.

Population étudiante des États-Unis

La grande majorité des étudiants étrangers de l'Université sont des États-Unis. Malgré la hausse du dollar canadien, l'admission d'étudiants américains a presque doublé au cours des cinq dernières années — confirmant qu'ils y viennent pour l'enseignement de qualité qui y est offert et non pour le prix. Aujourd'hui, plus de 2 000 étudiants de premier cycle et de cycles supérieurs originaires des États-Unis considèrent McGill comme leur alma mater.

Un nombre important des meilleurs professeurs mcgillois ont été recrutés au sud de la frontière. Ces derniers ont été attirés par les généreux programmes publics et privés de subventions à la recherche du pays. Victoria Kaspi, professeure au Département de physique, mène des recherches novatrices sur les pulsars. Le professeur de psychologie Daniel Levitin — ancien musicien rock qui a travaillé avec Stevie Wonder — a quitté Stanford pour McGill, où il réalise des recherches de pointe sur l'incidence de la musique sur le cerveau.

McGill – hier, aujourd'hui, demain

L'Université est de la vision de James McGill, un magnat des affaires, qui a légué son domaine de 46 acres ainsi que 10 000 livres sterling à la Royal Institution for the Advancement of Learning, inaugurée en 1829. Trente-trois des joyaux architecturaux de McGill sont classés biens patrimoniaux, ce qui est notamment le cas du Musée Redpath et du Pavillon de génie Macdonald.

Fière de son passé, McGill entrevoit son avenir avec enthousiasme. L'Université vit actuellement une forte période de renouveau, alors que de nombreux professeurs y font leur entrée et que d'importantes réfections sont apportées à ses établissements. D'ici 2010, McGill procédera chaque année à l'embauche de 100 professeurs, puisant dans le bassin de talents d'universités telles qu'Harvard, Stanford et Cornell. L'aménagement physique de McGill subit également une transformation. Un nouvel édifice destiné entièrement à l'enseignement de l'ingénierie ainsi qu'une installation de recherche de pointe en génomique ont été récemment ajoutés aux immeubles existants. De plus, le nouvel immeuble de musique, aménagé au coût de 70 millions de dollars, ouvrira ses portes à l'automne 2005.

Apprendre et vivre à Montréal

La région montréalaise compte plus d'étudiants par habitant que toute autre ville canadienne. En Amérique du Nord, seule la ville de Boston, au Massachusetts, rivalise avec Montréal à cet égard. À l'échelle mondiale, Montréal est régulièrement décrite comme une ville sécuritaire, multiculturelle, où il fait bon vivre et où le coût de la vie est abordable. Et bien que la plupart des cours offerts à McGill soient donnés en anglais, l'environnement et la culture qui l'entourent sont bien français. Grâce à la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) — un consortium provincial composé d'universités de langue française et anglaise — les étudiants de McGill ont la possibilité de suivre des cours dans l'une des deux langues et dans n'importe quel domaine offert au sein des universités avoisinantes.

Au cœur de l'action

À titre de principal pôle culturel et technologique, Montréal offre à la population étudiante des possibilités exceptionnelles d'explorer les secteurs des arts et des sciences, à l'extérieur des salles de cours. Quelle que soit la saison, la ville propose sans relâche des festivals et des événements culturels. En moins de 90 minutes de vol, les étudiants mcgillois peuvent renouer avec Toronto, New York, Boston, Philadelphie et Washington.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur McGill, veuillez consultez le site web de McGill, McGill en bref ou Public et médias.

Coordonnées

Contact: 
Richard Hink
Organisation: 
Service des affaires universitaires de l'Université McGill
Courriel: 
richard.hink [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-4201