Marjoleine Kars remporte le Prix de littérature historique Cundill 2021

Nouvelles

La lauréate du prix international d’histoire de l’Université McGill retrace l’histoire méconnue d’une révolte d’esclaves
Publié: 2déc.2021

Marjoleine Kars a remporté le Prix de littérature historique Cundill 2021 pour son livre Blood on the River: a Chronicle of Mutiny and Freedom on the Wild Coast (The New Press). L’auteure a consulté des archives néerlandaises jusqu’alors inexploitées pour raconter l’histoire peu connue d’une rébellion d’esclaves en 1763 à Berbice, une colonie néerlandaise dans l’actuel Guyana. En puisant dans près de 900 procès-verbaux d’interrogatoires – des témoignages fidèles extrêmement rares de rebelles présumés, de passants et de témoins – elle a pu faire un compte-rendu unique de chaque jour de la révolte, dans les mots des colons et, surtout, des esclaves.

Professeure d’histoire à l’Université du Maryland, dans le comté de Baltimore, Marjoleine Kars a grandi aux Pays-Bas et vit maintenant à Washington, dans le District de Columbia. Éminente historienne de l’esclavage, elle est également l’auteure de Breaking Loose Together. L’historienne a reçu une bourse de 75 000 $ US – récompense la plus généreuse décernée pour un ouvrage non romanesque en langue anglaise.

Les deux finalistes sont l’historienne canadienne Rebecca Clifford, professeure d’histoire transnationale et européenne à l’Université de Durham (Survivors: Children’s Lives after the Holocaust, Yale University Press), et l’historienne française Marie Favereau, professeure agrégée d’histoire à l’Université Paris Nanterre (The Horde: How the Mongols Changed the World, Belknap Press of Harvard). Elles ont toutes deux reçu un Prix de reconnaissance de l’excellence et une bourse de 10 000 $ US.

À l’occasion d’une cérémonie virtuelle, Michael Ignatieff, président du jury pour 2021, a dévoilé le nom de la lauréate du plus important prix de littérature historique dans le monde, qui est administré par l’Université McGill.

« Pour une deuxième année, la programmation du Prix de littérature historique Cundill est entièrement numérique, et nous avons touché un public encore plus large grâce aux meilleurs ouvrages d’histoire qui sont actuellement rédigés. L’annonce de la lauréate faite aujourd’hui marque le point culminant d’une autre formidable saison d’événements », affirme Mary Hunter, doyenne par intérim de la Faculté des arts de l’Université McGill. « Les membres du jury de cette année ont choisi trois finalistes extrêmement pertinents, et le livre Blood on the River de Marjoleine Kars est un lauréat qui combine habilement les différents éléments que nous recherchons pour ce prix : maîtrise du métier d’historien, récit captivant et nouvelle perspective sur un sujet qui ne saurait être plus pertinent de nos jours. »

La cérémonie était animée par Nahlah Ayed, présentatrice de CBC Ideas, au Musée des beaux-arts de Montréal, le lieu habituel du gala. Ce dernier a été diffusé en direct en partenariat avec le balado History Hit, dont l’animateur Dan Snow a réalisé des entrevues en direct avec les finalistes. Le gala a conclu le Festival du Prix de littérature historique Cundill, deux journées d’activités virtuelles durant lesquelles la lauréate a été présentée à un auditoire mondial. Il peut être visionné de nouveau ici.

Le mercredi 1er décembre, Camilla Townsend a donné le coup d’envoi au Festival du Prix de littérature historique Cundill en prononçant la Conférence Cundill de 2021, qui s’intitulait « Thinking About the Aztecs ». L’activité était présentée à un public international en partenariat avec HistoryExtra. Plus tard dans la journée, les finalistes, Rebecca Clifford, Marie Favereau et Marjoleine Kars, ont participé à une discussion sous le thème « Why Do We Rewrite History? » lors du Forum Cundill, qui s’est déroulé en partenariat avec CBC Ideas.

Fondé par F. Peter Cundill, distingué diplômé de l’Université McGill, philanthrope et investisseur mondial de renom, le Prix de littérature historique récompense des livres en anglais, ainsi que des ouvrages traduits en anglais, de partout dans le monde, sans égard à la nationalité ou au lieu de résidence des auteurs.

Les lauréats précédents sont : Camilla Townsend (2020), Julia Lovell (2019), Maya Jasanoff(2018), Daniel Beer (2017), Thomas W. Laqueur (2016), Susan Pedersen (2015), Gary Bass(2014), Anne Applebaum (2013), Stephen Platt (2012), Sergio Luzzatto (2011), Diarmaid MacCulloch (2010), Lisa Jardine (2009) et Stuart B. Schwartz (2008).

Pour obtenir de plus amples renseignements et vous joindre à la conversation : Site web | Twitter | | Facebook | Instagram

Prix de littérature historique Cundill | Le Prix de littérature historique Prix de littérature historique Cundill est remis à l’auteur du meilleur ouvrage d’histoire en langue anglaise. Il est assorti d’une bourse de 75 000 $ US, octroyée chaque année à l’auteur de l’ouvrage d’histoire qui conjugue le mieux érudition historique, originalité, qualité littéraire et attrait général. Une bourse de 10 000 $ US est offerte à chacun des deux finalistes. Le prix est administré par l’Université McGill, à Montréal, et décerné par un comité de sélection formé de cinq sommités. Il rend hommage à son fondateur, F. Peter Cundill, grand passionné d’histoire, en favorisant la tenue de débats publics éclairés par une plus large diffusion des ouvrages historiques et l’élargissement du lectorat à l’échelle mondiale. www.cundillprize.com

Université McGill | Riche de 200 ans de découvertes et d’apprentissage, l’Université McGill se classe parmi les meilleures universités du Canada et du monde. McGill a pour mission de favoriser la création et la transmission du savoir en offrant la meilleure formation possible, en effectuant de la recherche et des travaux savants jugés excellents selon les normes internationales les plus rigoureuses, et en étant au service de la société. Elle exerce ses activités dans trois campus, 11 facultés et 13 écoles professionnelles et elle compte quelque 300 programmes d’études. Chaque année, l’Université accueille plus de 40 000 étudiants, dont au-delà de 30 % sont originaires de plus de 150 pays, et elle compte le plus haut pourcentage de doctorants parmi toutes les universités de recherche canadiennes. Près de 60 % de sa population étudiante parle le français. www.mcgill.ca/fr

F. Peter Cundill | F. Peter Cundill (1938-2011), distingué diplômé de l’Université McGill, était à la fois philanthrope, sportif, écrivain et investisseur mondial de renom. Lecteur insatiable et voyageur invétéré, F. Peter Cundill était également féru d’histoire : il estimait que, pour bien saisir le présent et envisager l’avenir avec clarté, on doit d’abord s’assurer de comprendre le passé. C’est cette réflexion qui l’a amené à fonder le Prix de littérature historique Cundill. La Fondation Peter Cundill a été créée en 2012 pour rendre hommage à son héritage en mettant l’accent sur l’amélioration de la vie des jeunes. www.thepetercundillfoundation.com

 

Coordonnées

Contact: 
Cynthia Lee
Organisation: 
McGill University Media Relations
Courriel: 
cynthia.lee [at] mcgill.ca
Téléphone cellulaire: 
(514) 793-6753
Étiquettes: 
Back to top