Le FRQS annonce le financement d’un nouveau centre de biologie structurale à McGill

Nouvelles

Le nouvel établissement interdisciplinaire, qui réunira 38 chercheurs dans différents domaines, s’emploiera à devenir un institut mondialement reconnu en biophysique des maladies
Publié: 8avr.2020

Le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), a annoncé son soutien financier à hauteur de deux millions de dollars sur quatre ans pour la création du Centre de recherche en biologie structurale (CRBS) de l’Université McGill. Le nouveau centre, qui deviendra le plus grand établissement de biologie structurale au Québec et l’un des plus importants au Canada, a pour mission de rendre l’application de la biologie structurale et de la biophysique accessibles au milieu scientifique afin d’encourager les percées dans le domaine.

Aujourd’hui, les priorités les plus urgentes en médecine sont notamment l’élaboration de traitements ciblés adaptés aux patients, la lutte contre la résistance aux antibiotiques et le traitement des troubles neurologiques liés au vieillissement : à eux trois, ces phénomènes touchent des millions de personnes dans le monde. Pour mettre au point des traitements efficaces, il est essentiel de comprendre d’abord les mécanismes biologiques fondamentaux à l’origine des maladies. Malgré tout, il n’existait jusqu’à maintenant aucun institut ni centre québécois financé par le FRQS ou le gouvernement fédéral ayant pour mission d’étudier la santé et les maladies par la biologie structurale et la biophysique. Le CRBS mettra à profit l’expérience de 38 chercheurs issus de neuf départements différents et travaillant dans des domaines comme la biochimie, la physiologie, la pharmacologie, l’anatomie et la biologie cellulaire, la chimie, la physique, le génie, la parasitologie et la biologie pour faire avancer les connaissances sur les fondements moléculaires des maladies et améliorer la santé mondiale grâce à la biophysique et à la biologie chimique et synthétique. Le Centre aura pour directeur Martin Schmeing, Ph. D., et pour directrice adjointe Alba Guarné, Ph. D.; biologistes structuraux accomplis, ils sont tous deux titulaires d’une chaire de recherche.

« La biologie structurale revêt une importance capitale pour la recherche en santé humaine. La création de ce nouveau centre nous aidera nous maintenir à l’avant-garde des nouvelles découvertes, et permettra au Québec de maintenir sa réputation de carrefour mondial de la recherche médicale. »—Martha Crago, Ph. D. et vice-principale à la recherche et à l’innovation

L’Université McGill, reconnue pour ses compétences en recherche médicale et en formation, est l’endroit idéal pour héberger le CRBS : elle dispose d’excellentes installations pour la formation en biophysique ainsi que de l’équipement spécialisé nécessaire à la réalisation d’études novatrices, dont des appareils de diffraction des rayons X, des systèmes d’imagerie et de robotique pour la cristallisation, des installations de pointe pour la microscopie électronique biologique à haute résolution, des spectromètres de masse, des spectrophotomètres de dichroïsme circulaire et des appareils de titrage calorimétrique isotherme.

Le CRBS chapeautera plusieurs initiatives, notamment :

  • un accès libre à l’équipement de pointe et à du personnel de soutien hautement compétent afin d’augmenter l’utilisation de la biologie structurale;
  • un financement de démarrage pour les collaborations particulièrement novatrices;
  • des possibilités de formation pour les jeunes biophysiciens et biologistes structuraux ayant une solide expertise dans l’utilisation d’approches multidisciplinaires en recherche biomédicale;
  • l’accès aux connaissances en biologie structurale pour les chercheurs biomédicaux et cliniques.

La fondation du Centre répond aux objectifs stratégiques du FRQS et de l’Université McGill, qui s’est engagée à faire progresser les sciences biomédicales et de la santé pour le bien de la population. Le FRQS, quant à lui contribue à la mise en œuvre de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation, qui favorise le développement des talents et des compétences nécessaires à la capacité de recherche et à l’innovation. Le nouveau Centre permettra aux deux organisations d’atteindre leurs objectifs à long terme tout en contribuant à des découvertes prometteuses en recherche biomédicale fondamentale.

À propos de l’Université McGill
Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l’Université McGill est l’une des principales universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 13 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 40 000 étudiants, dont plus de 10 200 aux cycles supérieurs. McGill accueille des étudiants originaires d’environ 150 pays, ses 12 800 étudiants étrangers représentant 31 pour cent de sa population étudiante. Environ 19 pour cent des étudiants de McGill indiquent que leur langue maternelle est le français.

À propos du Fonds de recherche du Québec – Santé
Le Fonds de recherche du Québec –Santé promeut et soutient financièrement la recherche, la formation des chercheurs et la mobilisation des connaissances dans le secteur des sciences de la santé.

Back to top