Le Canada maintenant : notre pays réinventé

Nouvelles

Hommes, femmes et enfants du Canada prenez note : le tissu social du pays a évolué de manière radicale depuis le siècle dernier.

De plus en plus de Canadiens sont de nouveaux arrivants ou immigrants de la première génération. Le taux de natalité est en chute. Les gens vivent plus longtemps et, dans bien des cas, seuls. Un seul emploi au salaire minimum ne suffit plus à soutenir la plupart des familles. À vrai dire, la majeure partie des ménages canadiens sont composés de couples où les deux personnes travaillent. La sécurité d'emploi est rare. Il est probable que les soutiens de famille réorientent leur carrière plusieurs fois au cours de leur vie. La plupart d'entre nous habitons en ville — particulièrement les personnes à faible revenu. Ces nouvelles réalités ne faisaient pas partie du paysage en 1943, au moment où le Canada publiait son Rapport sur la sécurité sociale.

Soixante ans plus tard, universitaires, responsables des orientations politiques et politiciens, dont l'honorable Ken Dryden, ministre du Développement social, se réunissent à Montréal pour prendre part à une conférence charnière qui se tiendra cette semaine. L'événement, organisé par l'Institut d'études canadiennes de McGill et Développement social Canada, permettra aux experts de réévaluer les fondations de base de notre pays et aborder la question suivante : les programmes sociaux canadiens doivent-ils être revus afin de refléter les nouvelles réalités du pays? Pour en connaître la réponse, assistez à la conférence intitulée « Nouveau siècle, nouveaux risques : Enjeux pour le développement social ».

  • Quand : Dès 8 h 00 les 18 et 19 novembre 2004
  • Où : Hôtel Omni Mont-Royal (1050, rue Sherbrooke Ouest, Montréal)
  • Programme de la conférence disponible au www.misc-iecm.mcgill.ca/social

Les membres des médias qui souhaitent assister à l'événement doivent communiquer avec Sylvain-Jacques Desjardins, relationniste et conseiller en médias de l'Université McGill au 514-398-6752.

Mme Antonia Maioni, directrice de l'Institut d'études canadiennes de McGill, souligne que cette conférence tombe à point nommé, alors que le filet de sécurité du Canada doit être réparé. « Tous les paliers gouvernementaux portent un nouveau regard sur leurs responsabilités en termes de politique sociale, qui constitue un aspect important du travail des gouvernements à l'égard des citoyens », a-t-elle indiqué.

M. Tom Kent évaluera, dans un premier temps, la façon dont le Canada doit gérer ses programmes de développement social dans un contexte de mondialisation. M. Kent est un ancien conseiller principal en matière de politiques au cabinet du premier ministre Lester Pearson, à l'époque où bon nombre de nos programmes de sécurité sociale actuels ont été mis en place. M. Kent amorcera la série d'exposés, en prononçant la conférence James R. Mallory intitulée « Socio-Economic Policy in Federal Canada: A Contemporary Focus ».

  • Quand : Le mercredi 17 novembre à 17 h
  • Où : Faculty Club de l'Université McGill (3450, rue McTavish)