La langue et les immigrants : un devoir ou un droit?

Nouvelles

L'Université McGill est l'hôte d'une conférence interuniversitaire sur les obstacles à l'intégration des immigrants

Quelle est la relation entre l'immigration, la langue et la nationalité? L'apprentissage de la langue nationale est-il un devoir ou un droit? Au Québec, les immigrants sont tenus d'apprendre la langue officielle. En France, on propose un nouveau droit aux immigrants : le droit à la langue. Au cours d'une conférence de deux jours organisée par l'Université McGill sur La langue et l'immigration : les obstacles à l'intégration, des chercheurs d'universités françaises et canadiennes se réuniront afin de comparer les expériences de leurs pays respectifs quant aux programmes d'intégration linguistique. Ils exploreront les moyens de lier plus étroitement l'acquisition de la langue et les devoirs civiques des immigrants.

Le développement d'une nouvelle identité culturelle chez les immigrants a des répercussions sur toute la société. Le professeur James Archibald, directeur du Programme de traduction à l'Université McGill, explique que « les récents événements qui se sont passés en France semblent indiquer que le modèle français n'a pas très bien fonctionné. Du côté du Québec, on dénombre, parmi les immigrants, de nombreux cas de marginalisation, de chômage, de sous-emploi et de résistance à l'intégration à la population francophone majoritaire. » Le professeur Archibald souhaite qu'en faisant la lumière sur ces problèmes et qu'en comparant les diverses expériences, les décideurs québécois et français puissent découvrir des initiatives positives qui mèneront à de véritables améliorations dans les programmes, et à l'élimination de certains effets pervers du système actuel.

  • Sujet : La Langue et l'immigration
  • Quand : Les 8 et 9 décembre
  • Lieu : Université McGill, 688, rue Sherbrooke Ouest, 10e étage, Montréal (Québec)

La conférence réunira notamment des chercheurs de l'Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle, de l'UQAM et de l'Université de Lille ainsi que le Fonds d'action et de soutien pour la lutte contre la discrimination (FASILD), les ministères de l'Éducation et de l'Immigration du Québec, le Conseil interprofessionnel du Québec et l'Office québécois de la langue française.

Les médias qui veulent interviewer le professeur Archibald sont priés de communiquer avec Cynthia Lee au 514-398-6754 ou par cynthia.lee [at] mcgill.ca (courriel). Si vous voulez assister à la conférence, veuillez communiquer avec Kathy Peacock au 514-398-1484 ou par kathy.peacock [at] mcgill.ca (courriel).