La Casa a la carta : une maison abordable exportable pour moins de 15 000 $ U.S.

Nouvelles

Pour toutes informations supplémentaires,
s.v.p. contacter :

Université McGill :
Professeur Avi Friedman
Téléphone : (514) 398-8251
Courrier électronique : avifriedman [at] urbarc.lan.mcgill.ca

Promexpo international :
Michèle Tessier-Pepin, vice-président directeur général
Téléphone : (514) 527-9221

Société d’habitation du Québec :
Renée-Claude Boivin, attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales,
responsable de l’Habitation
Téléphone : (418) 691-2050

Société canadienne d’hypothèques et de logement :
Lise Hamilton, agent d’information
Téléphone : (514) 283-3151

Pour la première fois au Canada, le secteur privé, le milieu universitaire et les paliers de gouvernement unissent leurs efforts dans le développement d’un concept d’habitation abordable et exportable; La Casa a la Carta: La Maison à la Carte. Issu d’un partenariat entre Promexpo international, une division de Groupe Promexpo inc., et le Programme de la maison à coût abordable de l’École d’architecture de l’Université McGill, ce projet sur mesure bénéficie de l’appui de partenaires de prestige voire la Société d’habitation du Québec (SHQ) et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Initiative conjointe du professeur Avi Friedman, directeur du Programme de la maison à coût abordable de l’Université McGill et de madame Michèle Tessier-Pepin, vice-président directeur général de Promexpo international, ce concept d’habitation très flexible, offrant de nombreuses options à la carte (modèle de base de type «logement social&raquo offert à moins de 15 000 $ U.S.) sera présenté en primeur dans le cadre du Pavillon Contact-Export Québec-Canada organisé par Promexpo international au Salon ConstruExpo de Guadalajara, au Mexique, du 21 au 23 novembre prochain.

«La Casa a la Carta que nous annonçons aujourd’hui représente l’aboutissement d’une idée architecturale bien de chez nous que monsieur Friedman et son équipe ont su développer pour le plus grand bien en hébergement de peuples à travers le monde&raquo, a déclaré la Chancelière de l’Université McGill, madame Gretta Chambers. «Je suis très fière à l’idée que c’est de McGill que sortent ces maisons abordables, évolutives et maintenant exportables, qui sont une merveilleuse vitrine du savoir-faire du Québec à l’étranger.&raquo

La maison-témoin sera construite spécialement pour l’exposition par la société québécoise Archimède 2000 inc. de Montréal qui l’installera par la suite sur un site à Guadalajara pour servir comme exposition permanente. Outre la participation d’Archimède 2000, La Casa a La Carta qui a également bénéficié de l’expertise conseil de l’architecte mexicaine Guadalupe Dipp Reyes regroupera une vingtaine d’entreprises manufacturières québécoises de produits, technologies et matériaux qui seront utilisés pour la construction de ladite maison.

Cette unité de deux chambres à coucher d’une superficie de 50 mètres carrés (500 pieds carrés) a été conçue de manière à pouvoir être agrandie sur le plan vertical et horizontal. L’architecte a conçu une maison en rangée à façade étroite qui autorise des économies de terrain et d’infrastructures. À partir d’un menu d’options, le constructeur peut sélectionner les aménagements de la cuisine, de la salle de bains et de l’extérieur en fonction des conditions du marché. Le professeur Friedman, qui a également conçu la Maison Évolutive et la Maison Redécouverte, a aidé les fabricants du Québec à modifier leurs produits pour les adapter à la demande mexicaine et au prix des maisons.

Un concept d’habitation exportable !

«Les nouvelles tendances socio-démographiques et économiques ont apporté des changements fondamentaux dans l’industrie de la construction résidentielle au Québec et commande de nouvelles solutions audacieuses&raquo, déclare le concepteur du projet d’habitation abordable et exportable, le professeur Avi Friedman. Toujours selon le professeur Friedman, le déclin majeur de l’habitation a engendré la nécessité de découvrir des marchés étrangers pour nos produits d’habitation et de construction.

La Casa a la Carta en démonstration à Guadalajara ouvrira donc la voie vers de nouveaux marchés d’affaires aux manufacturiers québécois et canadiens qui désirent exporter leurs produits de construction autant vers le Mexique, que vers d’autres pays latino-américains. «Nous sommes fiers d’être associés avec le programme de la maison à coût abordable de la Faculté d’architecture de l’Université McGill pour la première mission-exposition de Promexpo international, une nouvelle division de Groupe Promexpo inc. vouée à l’ouverture de nouveaux marchés d’affaires pour les entreprises québécoises des secteurs construction, habitation, énergie, urbanisme, architecture, design et ingénierie&raquo explique madame Michèle Tessier-Pepin de Promexpo international.

De son côté, la Société d’habitation du Québec s’est associée au projet La Casa a la Carta dans l’intention d’aider à la production de logements adaptables et abordables favorisant l’exportation de produits d’habitation québécois. «Le projet La Casa a la Carta s’inscrit pleinement dans la poursuite des nouveaux objectifs du gouvernement du Québec en matière d’exportation et de soutien à l’industrie de l’habitation s’adressant en particulier aux PME&raquo, a indiqué le ministre des Affaires municipales, responsable de l’Habitation, monsieur Rémy Trudel.

«Il s’agit d’un concept nouveau qui a le mérite d’intégrer plusieurs dimensions importantes. Pour un, son volet recherche-développement démontre un souci d’adaptation des produits destinés à un marché étranger. Il offre également une visibilité intéressante pour les produits québécois d’habitation. Par ailleurs, il constitue un bon exemple de collaboration où des intervenants des milieux universitaire, privé et gouvernemental s’unissent pour promouvoir la qualité des produits et le savoir-faire québécois en habitation en vue de permettre aux entreprises d’ici d’accéder à d’autres marchés&raquo, a ajouté le ministre Trudel.

Monsieur Guy Bossé, directeur à la SCHL du Centre de la diffusion de l’information, des exportations et des activités internationales, pour la Région du Québec, a indiqué que cette initiative conjointe des secteurs public et privé est un exemple concret de la façon dont la Société canadienne d’hypothèques et de logement entend réaliser son nouveau mandat dans le domaine de l’aide à l’exportation.

Monsieur Bossé a précisé que «le partenariat établi par la SCHL, l’Université McGill, Promexpo international et les organismes provinciaux ouvre la voie à une approche très dynamique de développement des marchés étrangers pour les entreprises d’ici. Je suis particulièrement satisfait de constater que les efforts investis dans ce projet ont permis le développement d’un concept aussi innovateur que la Casa a la Carta : une forme de logement qui, pour la première fois, a été conçu par des Canadiens en réponse aux besoins des Mexicains. J’encourage les entrepreneurs à poursuivre dans cette voie. Leurs succès à l’étranger profiteront à l’ensemble des Canadiens.&raquo

Le Mexique, porte d’entrée de l’exportation !

«Depuis quelques années, le Mexique nous offre un tel marché, car la demande pour des maisons à coût abordable y a augmenté de façon tangible&raquo, ajoute le professeur Avi Friedman. C’est pourquoi La Casa a la Carta peut également compter sur la collaboration spéciale de l’architecte de renommée internationale et promoteur d’importants projets immobiliers au Mexique, madame Guadalupe Dipp Reyes : «Notre pays a besoin de centaines de milliers d’habitations pour loger une population qui croîtra de 91 à 99 millions d’ici l’an 2000. Je suis heureuse de pouvoir collaborer à ce très beau projet de La Casa a la Carta qui offre des options de logement confortable, sécuritaire, abordable et en harmonie avec la culture et le style de vie des Mexicains&raquo.

Rappelons que La Casa a la Carta fera l’objet de la participation du Pavillon Contact-Export Québec-Canada lors du Salon ConstruExpo présenté au Mexique du 21 au 23 novembre prochain. Ce salon d’envergure et de qualité avec pour thème la construction se tient depuis neuf ans à Guadalajara, deuxième plus importante ville du Mexique (7 millions de population). L’événement est organisé par Diexpo S.A., sous la responsabilité de la Chambre nationale de l’industrie de la construction, délégation Jalisco.