« Fifth Sun: A New History of the Aztecs » remporte le Prix de littérature historique Cundill

Nouvelles

Camilla Townsend reçoit une bourse de 75 000 $ US pour le tout premier ouvrage historique s’appuyant uniquement sur des textes écrits par les Aztèques
Publié: 3déc2020

Camilla Townsend, professeure d’histoire émérite à l’Université Rutgers, a remporté le Prix de littérature historique Cundill 2020 pour Fifth Sun: A New History of the Aztecs (Oxford University Press USA). L’annonce a été faite au cours de la cérémonie virtuelle de remise du plus important prix de littérature historique dans le monde, administré par l’Université McGill. La professeure Townsend a reçu une bourse de 75 000 $ US – récompense la plus généreuse décernée pour un ouvrage non romanesque en langue anglaise.

L’événement a été diffusé en direct, en partenariat avec History Hit, et a conclu les deux journées d’activités virtuelles proposées par le premier Festival du Prix de littérature historique Cundill à un auditoire mondial.

La professeure Townsend est une historienne primée et l’auteure de nombreux ouvrages, dont Malintzin’s Choices: An Indian Woman in the Conquest of Mexico, Pocahontas and the Powhatan Dilemma et The Annals of Native America: How the Nahuas of Colonial Mexico Kept Their History Alive.

La rencontre fatidique entre le conquistador espagnol Hernán Cortés et l’empereur aztèque Moctezuma en 1519 – et ses conséquences – a été relatée maintes fois, mais jamais comme dans Fifth Sun. Jusqu’ici, l’histoire aztèque ne pouvait être étudiée que du point de vue des Espagnols. Pour rédiger une passionnante version révisée de l’histoire et donner une voix historique authentique aux Mexicains d’il y a plusieurs siècles, la professeure Townsend a dépouillé des récits détaillés, mais peu connus et rarement consultés, écrits en langue nahuatl par les autochtones du Mexique.

« Camilla Townsend transforme profondément le regard que nous devrions porter sur la société aztèque telle qu’elle était avant, pendant et après l’arrivée des Européens en Amérique centrale, a affirmé Peter Frankopan, président du jury 2020. Après plus de 500 ans, nous pouvons enfin étudier l’histoire du point de vue des peuples autochtones plutôt que de celui des conquérants. Très peu de livres révolutionnent notre façon d’examiner le passé, et celui-ci en fait partie. »

Lors de la cérémonie en l’honneur des lauréats, on a également récompensé les deux finalistes de cette année : Vincent Brown, professeur d’histoire américaine et d’études africaines et afro-américaines à l’Université Harvard, pour Tacky’s Revolt: The Story of an Atlantic Slave War et William Dalrymple, historien britannique primé et auteur à succès, pour The Anarchy: The Relentless Rise of the East-India Company. Ils ont tous deux reçu un Prix de Reconnaissance de l’excellence et une bourse de 10 000 $ US.

« Nous savions que 2020 ne serait pas une année comme les autres pour le Prix de littérature historique Cundill », a déclaré Antonia Maioni, doyenne de la Faculté des arts de l’Université McGill. Mais dans un contexte de pandémie, nous avons compris à quel point il était important de mettre en lumière des ouvrages historiques qui enrichiront notre compréhension de faits historiques et notre regard sur un monde en proie à une grande agitation et confusion. »

Prix de littérature historique Cundill

Le Prix de littérature historique Cundill est remis à l’auteur du meilleur ouvrage d’histoire en langue anglaise. Il est assorti d’une bourse de 75 000 $ US, octroyée chaque année à l’auteur de l’ouvrage d’histoire qui conjugue le mieux érudition historique, originalité, qualité littéraire et attrait général. Une bourse de 10 000 $ US est offerte à chacun des deux finalistes. Le prix est administré par l’Université McGill, à Montréal, et décerné par un comité de sélection formé de cinq sommités. Il rend hommage à son fondateur, F. Peter Cundill, grand passionné d’histoire, en favorisant la tenue de débats publics éclairés par une plus large diffusion des ouvrages historiques et l’élargissement du lectorat à l’échelle mondiale.

www.cundillprize.com

F. Peter Cundill

F. Peter Cundill (1938-2011), distingué diplômé de l’Université McGill, était à la fois philanthrope, sportif, écrivain et investisseur mondial de renom. Lecteur insatiable et voyageur invétéré, F. Peter Cundill était également féru d’histoire : il estimait que, pour bien saisir le présent et envisager l’avenir avec clarté, on doit d’abord s’assurer de comprendre le passé. C’est cette réflexion qui l’a amené à fonder le Prix de littérature historique Cundill. La Fondation Peter Cundill continue de soutenir des organismes de bienfaisance et des projets de recherche, et d’offrir des dons à des jeunes par l’entremise d’établissements d’enseignement et d’entreprises.

www.thepetercundillfoundation.com

Université McGill

Fondée en 1821, à Montréal, au Québec, l’Université McGill est l’un des principaux établissements d’enseignement supérieur du Canada. Elle compte deux campus, 11 facultés, 13 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au‑delà de 40 000 étudiants, dont plus de 10 200 aux cycles supérieurs. L’Université accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 12 800 étudiants internationaux représentant 31 % de sa population étudiante. Au‑delà de la moitié des étudiants de l’Université McGill ont une langue maternelle autre que l’anglais, et environ 19 % sont francophones.

www.mcgill.ca

Coordonnées

Contact: 
Cynthia Lee
Organisation: 
Service des relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
cynthia.lee [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-793-6753
Back to top