Experts : Incendies de forêt au Québec

Nouvelles

Publié: 23juin2020

Depuis le début de l’année, les pompiers forestiers ont combattu 461 brasiers, soit deux fois plus que la moyenne des 10 dernières années. Présentement, 18 incendies de forêt brûlent au Québec. Ils ont ravagé 73 000 hectares de forêt ; l’incendie en cours au nord du Lac-Saint-Jean est responsable à lui seul de 72 000 hectares et il était toujours hors de contrôle, le lundi 22 juin. (La Presse)

Voici des experts de l’Université McGill qui peuvent s’exprimer à ce sujet :

Sébastien Jodoin, professeur adjoint,Faculté de droit

« Les incendies de forêt qui touchent le Québec illustrent à la fois une cause et une conséquence du changement climatique. Pour faire face à une fréquence accrue des vagues de chaleur et autres impacts climatiques, le Québec devra élaborer un plan ambitieux d'adaptation au climat dans les années à venir. Il doit également continuer à faire sa part pour réduire ses contributions au réchauffement climatique ».

Sébastien Jodoin est professeur adjoint à la Faculté de droit, , où il dirige le Laboratoire Droit, Gouvernance et Société. Il est également un membre du Centre de McGill sur les droits humains et le pluralisme juridique, un membre associé de l'École de l'environnement et un chercheur associé au Governance, Environment & Markets Initiative de l’Université Yale. Sa recherche porte sur les solutions que peuvent apporter le droit et la politique publique aux problèmes environnementaux et sociaux qui transcendent plusieurs domaines et niveaux de gouvernance.

sebastien.jodoin-pilon [at] mcgill.ca (français, anglais)

Morgan Crowley, candidate au doctorat, Département des sciences des ressources naturelles

«La foudre est l'une des principales causes d'incendie au Canada ; elle représente 60 % des allumages au cours d'une saison des feux typique. Au Québec, de nombreux incendies ont été déclenchés par des personnes, tandis que de nouvelles inflammations ont été provoquées par la foudre. Nous espérons souvent que les tempêtes de pluie nous soulageront pendant la saison des incendies, mais il arrive parfois que les orages provoquent davantage d'incendies s'ils apportent avec eux la foudre. Nous avons pu le constater lors de l'extrême saison des incendies de 2017 en Colombie-Britannique, lorsqu'un orage a déclenché environ 200 allumages pendant la nuit. J’espère que nous pourrons bientôt avoir de la pluie pour aider à contenir et à éteindre les incendies avant qu'ils ne s'enflamment à nouveau».

Morgan Crowley est candidate au doctorat au Département des sciences des ressources naturelles. Ses recherches portent sur la cartographie et l'analyse de la progression des feux de forêt au Canada. Elle s'intéresse largement à la télédétection par satellite, aux feux de forêt, à l'écologie géospatiale et à la plateforme Google Earth.

morgan.crowley [at] mail.mcgill.ca (anglais)

Coordonnées

Contact: 
Shirley Cardenas
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
shirley.cardenas [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6751
Téléphone cellulaire: 
(514) 594-6877
Back to top