Expert: Telus prétend que le mariage entre Rogers et Shaw nuirait à la concurrence

Nouvelles

Publié: 26nov.2021

Telus a exhorté le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes à rejeter la prise de contrôle proposée par Rogers Communications de Shaw Communications, parce que le regroupement des deux entreprises créerait un acteur trop dominant au pays dans son secteur d'activité. Telus a fait valoir que la fusion donnerait à Rogers la taille nécessaire pour s'emparer de droits exclusifs sur du contenu international et lui permettrait d'agir comme une sorte de gardien de la programmation canadienne. (Radio-Canada)

Voici un expert de l’Université McGill qui peut s’exprimer à ce sujet :

Paul Beaumont, professeur adjoint, Faculté de gestion Desautels

« Les Canadiens font face à des prix parmi les plus élevés, sinon les plus élevés, pour les services de télécommunications dans le monde. Dans ce contexte, le CRTC sera probablement très sensible à l'impact potentiel de la fusion sur les prix. Celui-ci dépendra à son tour des synergies réalisées par la fusion des deux entreprises - par exemple, la consolidation des services de distribution de radiodiffusion, le déploiement du réseau 5G - mais aussi de la mesure dans laquelle les nouveaux entrants seront en mesure d'affronter la concurrence sur un marché comptant trois géants des télécommunications ».

Paul Beaumont est professeur adjoint en finance à la Faculté de gestion Desautels. Ses recherches portent sur la finance d'entreprise et la stratégie de croissance et d'acquisition.

paul.beaumont [at] mcgill.ca (anglais, français)

Coordonnées

Contact: 
Frédérique Mazerolle
Organisation: 
Relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6693
Téléphone cellulaire: 
(514) 617-8615
Back to top