Entrez dans la danse

Nouvelles

En dansant, nous décuplons le plaisir de la musique

Danser spontanément au son de la musique, plutôt que de l’écouter sans bouger, en accroît le plaisir qui y est associé, selon des chercheurs montréalais.  

Nicolò Bernardi de l’Université McGill, en collaboration avec Antoine Bellemare-Pepin et la professeure Isabelle Peretz de l’Université de Montréal, ont soumis 40 étudiants universitaires n’ayant pas été formés en danse à une étude dans le cadre de laquelle ils devaient, dans un premier temps, écouter de la musique rythmée et de la musique calme, et, dans un deuxième temps, danser au son de ces deux styles musicaux. Les chercheurs, par ailleurs affiliés au Laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS), ont inclus dans leur analyse trois sources de données : les réponses de questionnaires visant à mesurer l’intensité des émotions, un système de détecteur de mouvement infrarouge et des outils permettant de consigner les mouvements du corps, l’analyse de l’électrocardiogramme ainsi que la fréquence respiratoire des participants.

Leurs conclusions :

  • la danse rehausse l’expérience émotive liée à l’écoute de la musique;
  • nous éprouvons un plaisir plus grand lorsque nous laissons notre corps bouger spontanément au rythme de la musique, davantage qu’en en faisant simplement l’écoute sans faire appel au système moteur;ces constats sont particulièrement vrais lorsqu’il s’agit de musique rythmée et entraînante. Cela est moins vrai dans le cas d’une musique calme, plus propice à la réflexion.
  • Les données, parues dans Frontiers in Human Neuroscience, viennent étayer les constats relatifs au lien entre les systèmes auditif et moteur du cerveau lors de l’écoute de la musique. « Nos travaux de recherche nous permettent de croire que la danse décuple les émotions positives; elle peut donc être une excellente alliée dans la gestion du stress », souligne Nicolò Bernardi, qui a mis la dernière main à l’étude alors qu’il était candidat au postdoctorat au BRAMS et à McGill.

 

L’article Enhancement of pleasure during spontaneous dance, par Nicolò F. Bernardi, Antoine Bellemare-Pepin et Isabelle Peretz, a été publié dans la revue Frontiers of Human Neuroscience le 29 novembre 2017.

 

Vidéo : https://vimeo.com/246212207

 

 

Coordonnées

Contact: 
Cynthia Lee
Organisation: 
McGill University
Courriel: 
cynthia.lee [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6754