Conférence à McGill d'une activiste des droits de la femme

Nouvelles

Comment peut-on se faire le défenseur des droits de la personne au vu de la complexité de la société mondiale d’aujourd’hui? S’il faut opérer un choix, les droits de qui doivent avoir la préséance? Quelles sont les répercussions pratiques de la défense de la suprématie des droits de la personne sur l’existence des gens ordinaires? Vu que ces questions et bien d’autres enjeux connexes revêtent une importance indéniable pour les étudiants et les Montréalais, l’Université McGill a invité l’écrivaine et organisatrice féministe Charlotte Bunch, directrice générale du Douglass College Center for Women’s Global Leadership à l’Université Rudgers, à venir donner une conférence le lundi 27 octobre à 18 h. Parrainée par L’Association des anciennes étudiantes et le Centre McGill de recherche et d’enseignement sur les femmes, Charlotte Bunch sera la conférencière Muriel Roscoe de cette année. Sa conférence intitulée "Women’s Rights as Human Rights: Directions for the Future" aura lieu dans la salle 232 du pavillon Leacock (campus du centre-ville de McGill, à l’angle des rues McTavish et Penfield).

Charlotte Bunch, professeur à la Bloustein School of Planning and Public Policy de l’Université Rutgers et directrice du Center for Women’s Global Leadership, a publié de nombreux ouvrages sur le féminisme et les droits de la personne dont les plus récents sont : Passionate Politics: Feminist Theory in Action et Demanding Accountability: The Global Campaign and Vienna Tribunal for Women’s Human Rights. Il y a pratiquement un an jour pour jour qu’elle a été intronisée dans le temple de la renommée nationale des femmes à Seneca Falls, New York.

Le Center for Women’s Global Leadership s’efforce de renforcer le leadership des femmes sur les questions mondiales et les droits de la personne. Ce Center a coordonné la Campagne mondiale pour les droits des femmes à la Conférence mondiale des droits de l’homme des Nations unies qui s’est tenue à Vienne en 1993 et a organisé le caucus des droits des femmes et d’autres activités à la Quatrième conférence mondiale des Nations unies sur les femmes qui a eu lieu à Beijing en 1995. Le Center coordonne actuellement la Campagne mondiale 1998 pour célébrer et exiger le respect des droits des femmes à l’occasion du 50e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

L’étude des droits de la personne est depuis longtemps un secteur fort dynamique à McGill, dont l’un des professeurs, le regretté John Humphrey, a contribué à rédiger la Déclaration universelle des droits de l’homme, et la faculté de droit a contribué à la visite de Charlotte Bunch. Le moment est particulièrement bien choisi puisque la faculté de droit de McGill, la plus ancienne du Canada, célébrera en 1998 son 150e anniversaire et que le Centre McGill de recherche et d’enseignement sur les femmes célébrera également l’an prochain un anniversaire spécial, son dixième anniversaire de naissance.

Grâce à l’appui des diplômées qui forment l’Association des anciennes étudiantes de McGill, la conférence Muriel V. Roscoe a été inaugurée en 1988 pour rendre hommage à un illustre membre du corps enseignant de McGill qui prend fait et cause pour la condition des femmes depuis plus de 20 ans.

Le public est cordialement invité à assister à cette conférence qui aura lieu le lundi 27 octobre à 18 h. Entrée libre.