Quick Links

Commissions de vérité et réconciliation

News

L’Institut d’études sur le développement international de McGill se penche sur le rôle des commissions de vérité et de réconciliation dans la promotion d’une gouvernance démocratique
Publié: 4mar2014

L’Institut d’études sur le développement international de McGill réunira des experts de différents pays afin de débattre des principaux défis que doivent relever les commissions de vérité et réconciliation lors de la conférence intitulée Qui détermine la vérité? Quelle forme de réconciliation? L’importance des commissions de vérité et de réconciliation dans la promotion de la bonne gouvernance démocratique. La conférence de deux jours se tiendra au Cercle universitaire McGill, au 3450, rue McTavish, à Montréal, les 13 et 14 mars 2014.

Parmi les conférenciers, mentionnons le très honorable Joe Clark, ancien premier ministre du Canada; l’honorable juge Murray Sinclair, président, Marie Wilson, commissaire, chef Wilton Littlechild, commissaire, Commission de vérité et réconciliation du Canada; Leah Armstrong, chef de la direction, Réconciliation Australie; Glenda Mezarobba, Commission brésilienne sur la vérité. 

Quoi :             Commissions de vérité et réconciliation

Quand :          Les 13 et 14 mars 2014

Où :                 Cercle universitaire McGill, 3450, rue McTavish, Montréal

Programme : https://www.mcgill.ca/isid/isid-conference-2014/program

*La conférence sera traduite simultanément en français.

« Malheureusement, nous sommes confrontés chaque jour à diverses formes de conflits civils. Que l’on songe aux événements que vit l’Ukraine actuellement, à la violence continue au Moyen-Orient ou aux nombreux désaccords au Canada, la quête de la vérité et de la réconciliation sont des aspects qui touchent toutes les sociétés, à un moment ou un autre. Il est difficile d’y parvenir et la conférence cherche donc à fournir de nouvelles perspectives issues d’expériences vécues aux quatre coins du globe », indique Philip Oxhorn, directeur fondateur de l’Institut d’études sur le développement international de McGill.

Sujets traités lors de l’assemblée plénière et de la conférence :

Présentation par la Commission de vérité et réconciliation du Canada

Vérité, réconciliation et justice : Les débats philosophiques : questions conceptuelles liées à notre compréhension de la vérité, de la réconciliation et de la justice, et la difficulté à réunir ces trois aspects.

Pionniers - exemples clés : l’Argentine, le premier pays à créer de telles commissions après un régime militaire extrêmement répressif au milieu des années 1980; les commissions de vérité et réconciliation menées en Afrique du Sud figurent parmi les plus sérieuses, l’amnistie n’ayant été accordée qu’aux accusés témoignant d’un sincère remords pour les crimes commis; et la Sierra Leone, en raison des succès  connus à maints égards.  

Importance de la société civile : Comment la société civile, dont font partie les organismes à but non lucratif et les groupes de citoyens, peut-elle contribuer à la réussite des commissions de vérité et réconciliation?

Pour plus d’information sur l’Institut d’études sur le développement international de McGill : http://www.mcgill.ca/isid/

Twitter : #truthandrecon

 

Contact Information

Contact: 
Cynthia Lee
Organization: 
McGill University
Email: 
cynthia [dot] lee [at] mcgill [dot] ca
Office Phone: 
514-398-6754