Collation des grades en sciences de la santé

Nouvelles

429 finissants en sciences de la santé recevront leur diplôme lors de la collation des grades du printemps de l’Université McGill

Le mardi 25 mai à 15 heures à la Salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts, l’Université McGill conférera 429 diplômes, baccalauréats, maîtrises et doctorats en médecine dentaire, médecine, sciences infirmières, physiothérapie et ergothérapie, dont le détail se lit comme suit :

429 GRADES
Médecine dentaire
Faculté des études supérieures : 1 Ph.D., 2 M.Sc.
Faculté de médecine dentaire : 24 D.D.S.
Médecine
Faculté des études supérieures : 57 Ph.D., 3 M.Eng., 76 M.Sc., 24 M.Sc.A, 2 Diplômes en épidémiologie & biologie . Faculté de Médecine : 114 M.D.,C.M., 20 B.Sc. (sciences infirmières), 53 B.Sc. (ergothérapie) et 53 B.Sc. (physiothérapie)

LA PROMOTION DE 1999
Alberto Luna, diplômé de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie, prononcera le discours d’adieu en présence de ses professeurs et de ses collègues ainsi que des deux récipiendaires d’un doctorat honorifique, le docteur Lelio Orci et Madame Marjorie Bronfman ainsi que des trois professeurs émérites : les docteurs Carroll A. Laurin, Joseph Milic-Emili et Peter T. Macklem.

Auteur d’une thèse de doctorat en médecine expérimentale sur les "Genetic, Physical and Functional Interactions between the Double-Stranded RNA-dependent Protein Kinase PKR and the Tumor Suppressor p53." Andrew Cuddih s’est adressé à de nombreux parents d’enfants malentendants au cours des dernières années. "En m’entendant, ils semblaient rassurés quand je leur disais que la surdité n’était pas un obstacle insurmontable à l’acquisition d’un bonne formation" de dire ce nouveau docteur qui figure sur la liste d’honneur du doyen de médecine. "Et cela vaut pour tout le monde" soutient le Dr Cuddihy, qui a lui-même perdu le sens de l’ouïe à l’âge de 4 ans, à la suite d’une méningite. Ancien étudiant de la Montreal Oral School for the Deaf, une école de réputation internationale spécialisée dans l’enseignement de la langue parlée aux enfants sourds afin de les intégrer dans les classes régulières, il a pratiquement fait toute sa scolarité avec des enfants qui entendaient bien. "Les professeurs de l’école oralienne ont tout mis en oeuvre pour que mon intégration dans une classe régulière se fasse dans les meilleures conditions possibles." Les journalistes qui le désirent peuvent joindre le Dr Cuddihy par courrier électronique à l’adresse suivante : acuddi [at] yahoo.com.

Titulaire d’une maîtrise en sciences infirmières, Ann Gilchrist recevra la clef écarlate de McGill pour marquer les qualités de leadership dont elle a fait preuve à titre de co-présidente de l’Association des étudiantes de 2e et 3e cycles en sciences infirmières. Elle travaille actuellement dans le département d’oncologie de l’ Hôpital Royal Victoria et sera auxiliaire d’enseignement pour le cours de santé des femmes à l’École de sciences infirmières de McGill l’automne prochain. Les journalistes qui le désirent peuvent joindre Mme Gilchrist après 16 heures au numéro de téléphone suivant : (514) 935-7320.

D.Sc. Lelio Orci, B.A. (Veroli), M.D. (U. de Rome) est le directeur du département de morphologie de l’École de médecine de l’Université de Genève. C’est en se servant des toutes dernières techniques d’investigation morphologique, dont plusieurs ont été créées dans son laboratoire, que le docteur Orci a révélé l’image la plus exacte à ce jour de la structure des cellules responsables de la production d’insuline. Il fut en outre le premier à reconnaître la présence d’autres cellules dans les îlots de Langerhans, ce qui lui permit d’approfondir notre compréhension de la production d’autres hormones nécessaires à une fonction biologique normale. On lui doit aussi une contribution très importante à la description des mécanismes de transport intra-cellulaire. Ses contributions fondamentales à la connaissance de l’embryologie, de l’anatomie et de la biologie cellulaire des cellules de ces îlots de Langerhans ont permis l’avènement de percées capitales dans la compréhension du fonctionnement de cet organe vital qu’est le pancréas. Le docteur Orci a publié plus de 459 articles dont un grand nombre dans les plus prestigieuses des revues scientifiques en recherche biomédicale.

LL.D. Marjorie Bronfman, B.A. (Wellesley College), M.S. (Columbia U.) Mécène de l’Université McGill, Marjorie Bronfman est une personnalité exemplaire qui a fait beaucoup pour améliorer la société dans laquelle nous vivons. L’Université McGill est l’une des nombreuses institutions qui ont bénéficié de son engagement inébranlable et de son appui financier. Récemment, grâce à l’un de ses dons, le Centre Gérald Bronfman du département d’oncologie est devenu l’un des principaux foyers d’essais cliniques de la faculté de médecine et des hôpitaux d’enseignement de McGill. Elle a aussi contribué généreusement au développement des soins palliatifs à l’Hôpital Général Juif Sir Mortimer B. Davis. Enfin, Mme Bronfman est la généreuse mécène de nombreuses institutions culturelles montréalaises dont l’Orchestre symphonique de Montréal, le Musée des Beaux Arts de Montréal, le Musée McCord et la Bibliothèque de Westmount

PROFESSEURS ÉMÉRITES
Le professeur Carroll A. Laurin figure parmi les plus éminent chirurgiens orthopédistes du Canada. Diplômé en médecine de l’Université McGill en 1952, il a poursuivi ses études supérieures à l’Université de Toronto pour devenir ensuite membre du corps professoral de la faculté de médecine de l’Université de Montréal qui lui décernait le titre de professeur titulaire de chirurgie en 1970.C’est en 1981 que le docteur Laurin retourne à son Alma Mater avec les titres de professeur de chirurgie et de chef d’orthopédie à l’Hôpital Royal Victoria tout en demeurant consultant auprès de l’Hôtel Dieu et de l’Hôpital Sainte-Justine. Directeur du département d’orthopédie de l’Université McGill de 1982 à 1994, il devient titulaire de la chaire Marthe et Maurice E. Müller de chirurgie orthopédique en1990. Le docteur Laurin s’est toujours intéressé à la médecine sportive ainsi qu’aux blessures des athlètes. C’est pourquoi il a contribué à l’organisation des Jeux olympiques de Montréal en 1976 à titre de directeur des services médicaux. Auteur de près d’une centaine d’articles scientifiques le docteur Laurin est reconnu mondialement pour son Atlas de Chirurgie Orthopédique. Publié en trois volumes, en anglais et en français cet Atlas demeure le seul manuel d’importance en orthopédie à avoir été publié dans les deux langues et il a eu une grande influence dans le domaine de la chirurgie orthopédique en Amérique du Nord comme partout à travers le monde.

Le professeur Peter T. Macklem est un chercheur de renommé internationale. La liste de ses publications comprend plus de 300 articles qui reflètent sa contribution capitale au domaine de la médecine pulmonaire. Diplômé de l’Université Queen’s en 1952, il poursuit ses études de médecine à l’Université McGill qui lui confère le grade de M.D.,C.M. en 1956. Après sa formation en médecine pulmonaire dans le réseau des hôpitaux d’enseignement de McGill, il étudie un an à la Harvard School of Public Health à titre de chercheur boursier. De retour à la Clinique universitaire de McGill et à l’Hôpital Royal Victoria en 1972, il est nommé professeur au département de médecine de McGill et médecin chef à l’Hôpital Royal Victoria. À la même époque le docteur Macklem est nommé directeur des Laboratoires Meakins Christie. C’est d’ailleurs grâce à lui et à ses collègues que ce centre de recherche est devenu mondialement réputé dans le domaine de la médecine pulmonaire. Nommé directeur de la clinique de l’Université McGill en 1979, il devient directeur du département de médecine l’année suivante. Poste qu’il conservera jusqu’à sa nomination à la chaire Massabki médecine en 1985. Directeur scientifique d’Inspiraplex - le Réseau des centres d’excellence sur les maladies respiratoires, le docteur Macklem a joué un rôle de premier plan au sein de ce programme et il a présidé la Société canadienne de recherches cliniques en 1984. Champion de la recherche clinique, le docteur Macklem en a toujours fait la promotion auprès des jeunes cliniciens, ce qui lui a valu de susciter plusieurs carrières de cliniciens-chercheurs pour lesquels il demeure un modèle et un mentor.

Les travaux de recherche du professeur Joseph Milic-Emili en physiologie de la respiration et en mécanique respiratoire lui ont valu d’être reconnu internationalement très tôt dans sa carrière. Durant les années soixante, ses articles étaient parmi les cent articles de recherche clinique les plus cités et le numéro de l’année 1981 de la revue Current Contents nommait le docteur Milic-Emili parmi les mille scientifiques contemporains les plus cités dans le monde. Diplômé en médecine de l’Université de Milan en 1955, le docteur Milic-Emili a approfondi sa formation en physiologie en Italie et en Belgique puis à la Harvard School of Public Health avant de joindre les rangs des professeur de l’Université McGill en 1963. Promu professeur titulaire dans les départements de physiologie et de médecine expérimentale en 1970, il a dirigé le département de physiologie de 1973 à 1978 et il fut directeur des Laboratoires Meakins Christie de 1979 à 1995. Depuis 1958 jusqu’à ce jour, le docteur Milic-Emili a rédigé plus de 350 communications scientifiques et il n’est pas prêt de s’arrêter.