« Après l’attentat de Québec, désarmorçons la haine »

Nouvelles

À Québec, l’attaque d’une mosquée a fait six morts le 29 janvier. Pour ces professeurs de philosophie, cette violence antimusulmane s’explique par le rejet du religieux dans la province et la propagation dans le monde d’un conflit entre djihadistes et néofascistes.

Article d'opinion co-écrit par Charles Taylor, professeur émérite de philosophie. 

Lire la suite: Le Monde.fr

Étiquettes: