Penser le droit à l'heure de la chaîne de blocs et de l'automatisation

Événement

Chancellor Day Hall NCDH 316, 3644 rue Peel, Montreal, QC, H3A 1W9, CA
Prix: 
Gratuit

Soyez des nôtres pour une conférence L'intelligence artificielle et le droit avec Florian Martin-Bariteau, Université d'Ottawa.

Résumé

La présentation s’interrogera sur l’interface du droit avec les technologies et notamment les chaînes de blocs (blockchain). Avec les dernières avancées en automatisation, on renouvelle - encore une fois - cet éternel fantasme d’une bataille entre la technologie et l’État. Pour certains, nos lois ne sont pas adaptées. À défaut d’avoir une loi propre aux cryptomonnaies ou aux contrats "intelligents", le Canada serait un pays d’arrière garde en retard pour le monde de demain. Pour d’autres, la bataille est déjà perdue pour la règle de droit (rule of law) et gagnée pour la règle du code (rule of code). Avec les chaînes de bloc, les algorithmes auraient enfin la maitrise de la société et nous entrerions dans un monde de lex cryptographia.

La présentation discutera de ces différentes propositions et s’aventurera à proposer une approche fonctionnelle du droit afin de permettre de concevoir la matrice juridique dans un monde en constante évolution.

Le conférencier

Florian Martin-Bariteau, LL.D., est professeur adjoint en droit et technologies à la Faculté de droit, Section de common law et directeur du Centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa. Ses recherches portent principalement sur le droit des technologies et les droits intellectuels, avec un intérêt particulier pour le blockchain, l'intelligence artificielle, les secrets et les lanceurs d’alerte.

Le cycle L'intelligence artificielle et le droit

Ce cycle de conférences est une collaboration du Laboratoire de cyberjustice de Montréal; le Collectif étudiant pour la technologie et le droit; le groupe de recherche Justice privée et état de droit; et le Centre des politiques en propriété intellectuelle de McGill.

Back to top