Circulation de Criminels et Crimes de Haine en DRC

Événement

Room 609.
Prix: 
Free.

A CHRLP/O’Brien seminar with Valentin Migabo. Moderated by René Provost

Event will be held in French. In-person-only event. 

human.rights [at] mcgill.ca.">Registration and vaccine passports required.

La République Démocratique du Congo (RDC) est un État situé au centre de l’Afrique. Le pays fait face aux violences atroces depuis 1996. Divers massacres ont été commis mais la plupart des auteurs sont actuellement disculpés et certains occupent des fonctions décisionnelles. La fin des parcours judiciaires des criminels ainsi que leur redéploiement sur les lieux des crimes mettent actuellement les victimes à l’épreuve, loin des observateurs.

About

Politologue et spécialiste en gestion des conflits et de la paix, Valentin Migabo peut enfin publier ses travaux sur la situation qui règne dans la région des Grands lacs, en Afrique, minée par plus de 20 ans de conflits. Depuis mai 2019, il est le premier chercheur invité par le comité Scholars at Risk de l’UQAM (SAR/ Universitaires en danger, en français). Ce réseau universitaire permet à des chercheurs de partout dans le monde, et dont la vie est menacée, d'obtenir des postes dans des universités où ils pourront effectuer leurs recherches en sécurité et en toute liberté.

Congolais d’origine, Valentin Migabo possède une solide expérience en tant que travailleur de terrain dans les zones de conflit ou post-conflit. Il a participé aux Opérations de maintien de la paix en Afrique de l’Ouest et du Centre. En 2009-2010, son mandat en Côte d’Ivoire, au sein de l’Unité post-conflit du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’a amené à participer à la mise en œuvre du programme de désarmement, de démobilisation et de réinsertion sociale des anciens combattants. Grâce au Fonds Social de la République Démocratique du Congo (FSRDC), un organisme qui a pour mission de participer à l’effort de reconstruction et de développement du pays, il a collaboré, en partenariat avec la Banque Mondiale, à la conception d’une cartographie des conflits dans les provinces orientales et du Sud-Kivu (2014-2018). De 2011 à 2016, il a été agent humanitaire pour le compte de diverses organisations non gouvernementales, toujours en RDC. Enfin, il a aussi été chercheur au Centre de recherche ouest africain (WARC) et membre du réseau du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), de 2007 à 2009.

Back to top