Département de génie électrique et informatique

Alors que les scientifiques poursuivent leurs efforts à la découverte d’un matériau permettant d’emmagasiner davantage de transistors sur un microcircuit, une nouvelle étude menée en partenariat à l’Université McGill et l’Université de Montréal tend à démontrer le potentiel élevé du phosphore noir à cet égard.

Classified as: phosphore noir, transistor, graphène, Szkopek, Guillaume Gervais. CRSNG, ICRA, FRQ
Publié le: 7 juil 2015
Back to top