L’ordinateur sans douleur

News

Le travail de bureau pourrait occasionner beaucoup moins de douleurs si Julie Côté parvient à ses fins.

 Cette professeure de kinésiologie qui enseigne à l’Université McGill cherche en effet des moyens de réduire ou même de prévenir les tensions et les douleurs musculosquelettiques qui touchent un employé de bureau sur dix à un moment ou l’autre de sa carrière.

« Même si les employés de bureau ne le voient pas toujours ainsi, leur corps est fondamentalement leur outil de travail, au même titre que celui d’un athlète », affirme Julie Côté. « Il peut subir des blessures semblables pour la même raison : la surutilisation de certains muscles. »

L’un de ses projets de recherche porte sur les postes de travail à l’ordinateur avec tapis roulant intégré. « Ces postes de travail peuvent se révéler utiles pour aider les gens à bouger davantage et à perdre du poids », affirme la professeure Côté, « mais personne n’a encore étudié l’effet de ce type de posture sur les muscles du cou, des épaules et du bas du dos. »



Athlètes au bureau

Julie Côté s’est découvert un intérêt pour la recherche sur les douleurs musculaires alors qu’elle était elle-même victime de blessures attribuables à son programme d’entraînement. Adepte de la course à pied depuis l’adolescence, elle était alors une excellente coureuse de demi-fond (800 m) depuis plus de dix ans, courait 100 km par semaine et en tirait une grande satisfaction. Sa vitesse et ses aptitudes lui ont permis de passer du niveau provincial au niveau national, puis de participer à des compétitions internationales. Elle a notamment remporté le Championnat national junior d'athlétisme et représenté le Canada aux Championnats du monde juniors en Bulgarie, en 1990. En 1995, elle a participé aux Jeux universitaires mondiaux, au Japon, au sein de l’équipe universitaire nationale canadienne et, un an plus tard, elle a tenté de devenir membre de l’équipe olympique canadienne.

« Cela n’a pas fonctionné, car j’ai commencé à souffrir de divers problèmes de santé et de blessures », affirme la chercheuse, pragmatique. « Mais je commençais à m’intéresser davantage à la recherche qu’à la course, mes priorités n’étaient plus les mêmes. » Elle a alors réalisé qu’elle pouvait aider beaucoup de gens en étudiant les causes des douleurs au cou et aux épaules, l’un des problèmes les plus courants touchant les employés de bureau.

« Que vous soyez coureur de demi-fond ou assis devant un ordinateur toute la journée, les blessures surviennent lorsque vous contractez un muscle ou un groupe de muscles pendant de trop longues périodes et que le sang ne peut plus irriguer ces régions comme il le devrait pour les régénérer. Le corps est fait pour bouger. »

La solution qu’elle propose aux employés de bureau pour réduire les douleurs musculaires est simple : faire de petits mouvements et changer de position après quelques minutes.

 

Contact Information

Contact: 
Julie Côté
Organization: 
Department of Kinesiology and Physical Education
Email: 
Julie.cote2 [at] mcgill.ca

Secondary Contact Information

Contact: 
Katherine Gombay
Organization: 
Bureau des relations avec les médias
Secondary Email: 
katherine.gombay [at] mcgill.ca