Un séminaire sur les déficiences est organisé par l'École de Service Social

Nouvelles

Le lieutenant-gouverneur, Mme Lise Thibault, inaugurera ce séminaire d’une journée.

Au moins 10 % des Canadiens ont une déficience et, compte tenu du vieillissement de la population, la plupart d’entre nous auront une déficience ou devront s’occuper d’une personne ayant une déficience à un moment ou l’autre de notre vie. Pourtant, les universités canadiennes ne consacrent pas suffisamment de moyens à l’étude des déficiences. Grâce à la générosité de la Fondation de la famille Edward Bronfman, l’École de service social de l’Université McGill organise plusieurs nouvelles activités qui s’inscrivent dans le cadre d’une démarche concertée visant à combler cette lacune.

La pierre angulaire de ces activités est un séminaire annuel d’une journée qui s’adresse aux défenseurs des droits de la personne, consommateurs, professionnels, parents et autres pourvoyeurs de soins. Le premier séminaire, qui aura lieu vendredi prochain, aura pour thème «Enrichir la vie des personnes ayant des déficiences : partenariat, collaboration et solutions mutuelles&raquo et sera inauguré par le lieutenant-gouverneur du Québec, Mme Lise Thibault. Le principal de l’Université McGill, M. Bernard J. Shapiro, adressera ses remerciements à la Fondation de la famille Edward Bronfman. M. Edward Bronfman assistera au séminaire.

Le docteur Henry Enns, directeur général du Centre canadien d’études sur les déficiences, et expert de renommé mondiale dans ce domaine, prononcera le discours-programme, qui sera suivi des réactions des usagers et pourvoyeurs de services. Les ateliers thématiques présentés en après-midi permettront aux intervenants et participants d’approfondir le thème du séminaire sous la direction de professionnels chevronnés et engagés.

Le don de la Fondation de la famille Edward Bronfman a également permis à l’École de service social de concevoir deux nouveaux cours portant sur les déficiences et la rééducation, l’un au premier cycle, l’autre au 2e/3e cycle. «Nous constatons avec satisfaction que les déficiences et la rééducation sont en voie de constituer un important domaine d’exercice&raquo, précise M. William Rowe, directeur de l’École de service social. «Nous nous félicitons de la plus grande importance que l’on attache aux droits et aux besoins des personnes ayant des déficiences, des efforts déployés pour supprimer les obstacles à l’intégration dans différents milieux et de l’enthousiasme remarquable que les étudiants manifestent pour leurs études et le rôle unique qu’ils entendent jouer dans ce domaine&raquo.

Le séminaire «Enrichir la vie des personnes ayant des déficiences&raquo aura lieu sur le campus principal de l’Université McGill, à la salle Redpath, 3461, rue McTavish, le vendredi 5 juin de 8 h 30 à 16 h 30. Toutes les activités se dérouleront en anglais.