Retour sur la création du Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie

Nouvelles

Entrevue avec Frédéric Mégret, professeur de droit à l'Université McGill et spécialiste du droit pénal international.

Donc on parlait de ce verdict de Ratko Mladic. Quelle est la portée historique, vous diriez? Frédéric Mégret : “Je pense qu'il y a plusieurs choses. D'une part, il y a l'idée que le tribunal a affirmé de manière très solennelle qu'il y a bien eu un génocide à Srebrenica, qu'il y a eu une responsabilité de Mladic tout à fait directe dans la commission de ces crimes. Puis je pense qu'il y a un message plus profond qui est que la justice fonctionne lentement, mais qu'elle rattrape les coupables; que ça peut prendre 10 ans, 20 ans, qu'ils peuvent s'enfuir, se cacher, mais que finalement, ils sont appelés à rendre des comptes à la population, à rendre des comptes à leurs victimes, et que donc, il n'y a pas d'impunité.”

En savoir plus: Radio-Canada (l'entrevue débute à 14:30)

Étiquettes: