RADIO-CANADA | Une étude se penche sur les répercussions de la COVID sur le traitement du cancer

Nouvelles

Publié: 6juil2020

La COVID-19 et le cancer n'ont pas cohabité paisiblement : des diagnostics et des traitements ont été retardés. Un chercheur de l'Université McGill entreprend un projet de recherche afin de cerner toutes les répercussions de la pandémie sur le cancer et déterminer pour l'avenir quels traitements peuvent être repoussés dans un tel contexte, sans accroître la mortalité. L'étude sera dirigée par Eduardo Franco, directeur du Département d'oncologie Gerald Bronfman ainsi que de la Division d'épidémiologie du cancer de l'Université McGill.

Pour la mener à bon port, le Dr Franco, aussi professeur titulaire de la Chaire James McGill, a obtenu un financement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). La COVID a influé sur tous les domaines des soins de santé. On n'a jamais rien vu de tel, a-t-il déclaré en entrevue téléphonique. Son constat : la COVID-19 a chamboulé le dépistage, le diagnostic et le traitement du cancer. « Tout le processus de dépistage du cancer a été complètement déraillé.

Lire la suite

Back to top