Radicalisation violente dans les Cégeps du Québec: la détresse en cause

Nouvelles

«Ce n’est ni un problème de religion ni d’immigration et tous les acteurs sociaux et de sécurité devraient être conscients de cela pour éviter le profilage.» Cécile Rousseau, professeure à McGill. Le Journal de Montréal

Étiquettes: