Quick Links

Prof. An-Na’im prononcera une conférence: le 11 octobre

Nouvelles

Abdullahi Ahmed An-Na’im, spécialiste de l’islam et des droits de la personne, prononcera la Conférence John Peters Humphrey à McGill
Publié: 5 Oct 2012

Des manifestants hostiles au gouvernement massacrés au Yémen pendant le Printemps arabe; des manœuvres d’intimidation préélectorales en Angola en août; des religieux chiites jugés et emprisonnés pour blasphème par des tribunaux sous contrôle sunnite en Indonésie au cours des dernières années... la liste est longue. Le problème en matière de défense des droits internationaux de la personne par la voie des tribunaux en est un de logistique : qui doit agir, quand et comment? Il incombe actuellement à l’État de définir et de faire respecter les normes relativement aux droits de la personne. Mais lorsque ce sont précisément les représentants de l’État qui violent ces normes, n’est-il pas paradoxal de s’attendre à ce qu’il intervienne pour les faire respecter?

Selon le professeur Abdullahi Ahmed An-Na’im, de l’Université Emory, aux États-Unis, le paradigme actuel est également réactif, parcellaire, lent et onéreux. Dans le meilleur des cas, les lois internationales en matière de droits de la personne punissent ces violations après coup, une victime ou un groupe de victimes à la fois. Il s’agit d’un processus long et coûteux, et les sanctions ne sont pas toujours appliquées.
 
Le professeur An-Na’im prononcera la Conférence John Peters Humphrey 2012 de l’Université McGill, le jeudi 11 octobre. Dans le cadre de cette conférence, le professeur An-Na’im plaidera en faveur d’une approche proactive et préventive, susceptible d’éliminer les causes sous-jacentes de ces violations et de promouvoir une culture où le respect de la dignité de l’autre est la norme plutôt que l’exception. 
 
QUI :               Professeur Abdullahi Ahmed An-Na’im, Faculté de droit de l’Université Emory
 
QUOI :            Conférence sur les droits de la personne John Peters Humphrey 2012
 
QUAND :        Le jeudi 11 octobre 2012, de 17 h à 19 h
 
OÙ :                Pavillon Chancellor Day de l’Université McGill situé au 3644, rue Peel
            Note : Cette conférence sera prononcée en anglais.
 
À propos d’Abdullahi Ahmed An-Na’im
Spécialiste de l’islam et des droits de la personne reconnu internationalement et référence mondiale sur le rôle de la laïcité dans l’islam, le professeur Abdullahi Ahmed An-Na’im enseigne les droits de la personne, la religion et les droits de la personne, le droit islamique et le droit pénal à la Faculté de droit de l’Université Emory à Atlanta, en Georgie, où il est titulaire de la Chaire de droit Charles Howard Candler et directeur du Programme sur la religion et les droits de la personne. Originaire du Soudan, le professeur An-Na’im a été grandement influencé par le mouvement de réforme de l’islam de Mahmoud Mohamed Taha. Au cours des dix dernières années, ses travaux ont porté sur deux thèmes principaux, soit la modernisation de la charia et la légitimation culturelle des droits de la personne au sein des sociétés islamiques. Dans l’ensemble de ses réalisations, il plaide en faveur d’une plus grande synergie entre les droits de la personne, la religion et la laïcité.
 
Pour en savoir plus : bit.ly/UdkQf8
 
Cette conférence publique est présentée par le Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique de la Faculté de droit de l’Université McGill. La Conférence annuelle John Peters Humphrey a été créée en 1988 afin de souligner le 40anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies, dont la première ébauche fut rédigée par John Humphrey (B.C.L. 1928), professeur de droit à McGill.

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: Relations avec les médias, McGill University
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Catégorie:
Site de source: /newsroom