Problèmes d’attention?

Nouvelles

Publié: 7janv.2015

Les chercheurs ont enregistré l’activité cérébrale de macaques alors qu’ils bougeaient les yeux pour regarder des objets affichés sur un écran d’ordinateur tout en ignorant les distractions visuelles. Ces signaux enregistrés ont ensuite été entrés dans un décodeur intégré dans un ordinateur personnel imitant les opérations effectuées par le cerveau lorsqu’une personne se concentre. Les résultats ont été surprenants.

« Le décodeur pouvait prédire systématiquement en l’espace de quelques millisecondes l’objet de l’attention des macaques avant même qu’ils ne regardent dans sa direction », affirme Julio Martinez-Trujillo, du Département de physiologie de l’Université McGill et auteur principal de l’article. « Nous pouvions également prédire si les macaques seraient distraits par certains stimuli dérangeants avant même que ces derniers ne soient déclenchés. »

Fait encore plus intéressant, les chercheurs ont été en mesure de manipuler la capacité de l’ordinateur à « se concentrer » en modifiant subtilement l’activité neuronale enregistrée et saisie dans l’appareil. En manipulant les interactions entre les neurones, les chercheurs ont pu créer les états d’« attention » et de « distraction » dans l’ordinateur.

« Ces résultats suggèrent que nous avons accès aux mécanismes à l’origine de la qualité de l’attention et cela pourrait jeter un nouvel éclairage sur les raisons pour lesquelles ce processus est défaillant en présence de certaines affections neurologiques, comme le TDAH, l’autisme et la schizophrénie », affirme Sébastien Tremblay, doctorant à l’Université McGill et auteur en chef de l’article publié dans le plus récent numéro de la revue spécialisée Neuron. « Notre capacité à extraire et à lire le code neuronal des régions du cerveau responsables des fonctions supérieures pourrait également mener à d’importantes percées dans le domaine émergent des neuroprothèses, où des personnes paralysées utilisent leurs pensées pour contrôler les objets au sein de leur environnement. »

Version intégrale de l’article publié dans Neuron : http://www.cell.com/neuron/abstract/S0896-6273(14)01073-3

 

Coordonnées

Contact: 
Katherine Gombay
Organisation: 
Bureau des relations avec les médias
Courriel: 
katherine.gombay [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-2189
Back to top