Nouveau laboratoire voué à la recherche sur la modélisation en 3D du cerveau

Nouvelles

Un projet collaboratif canado-allemand mènera à la création de « l’équivalent de Google Earth pour le cerveau »
Publié: 22juin2020

Le Helmholtz International BigBrain Analytics Learning Laboratory (HIBALL), dont le lancement a eu lieu le 26 juin, œuvrera à la création de modèles du cerveau en 3D à une résolution cellulaire record. Codirigé par Katrin Amunts, du Forschungszentrum Jülich (FZJ) en Allemagne, et Alan Evans, du Neuro (Institut-Hôpital neurologique de Montréal) et de l’Université McGill au Canada, le projet repose sur plus de deux décennies de collaborations entre les laboratoires des deux directeurs. Pendant cinq ans, le HIBALL sera financé par l’Association Helmholtz des centres de recherche allemands (3 000 000 d’euros) et par l’Université McGill (4 500 000 dollars canadiens). Le financement assuré par l’Université McGill provient en partie du programme Un cerveau sain pour une vie saine, qui a contribué à hauteur de 3 375 000 dollars canadiens.

À l’aide de technologies d’intelligence artificielle et de calcul informatique de haute performance, le HIBALL s’appuiera sur des travaux réalisés précédemment par Katrin Amunts et Alan Evans à partir des données du projet BigBrain, modèle 3D du cerveau humain doté d’une résolution incomparable.

« Nous créerons l’équivalent de Google Earth pour le cerveau et découvrirons comment l’intelligence artificielle peut nous aider à modéliser l’organisation fonctionnelle du cerveau en 3D à une échelle spatiale inégalée, explique Alan Evans. Outre les scientifiques établis, le HIBALL regroupera de jeunes membres du corps professoral et des stagiaires qui se joignent à McGill dans le cadre du programme Un cerveau sain pour une vie saine. Nous sommes impatients de démarrer ce projet novateur avec nos partenaires de longue date à Jülich. »

La méthode de recherche du projet se divise en six thèmes scientifiques, chacun étant supervisé par un responsable attitré.

Cartographie cérébrale par segmentation basée sur l’IA (Timo Discksheid, FJZ; Alan Evans, McGill)

Intégration de données multimodales dans BigBrain (Boris Bernhardt, McGill; Markus Axer, FZJ)

Résolution cellulaire dans BigBrain (Katrin Amunts, FZJ ; Timo Dickscheid, FZJ)

Architecture informatique modulaire (Thomas Lippert, FZJ; Tristan Glatard, Concordia/McGill)

BigBrain virtuel (The Virtual BigBrain) (Alan Evans, McGill; Randy MacIntosh, Université de Toronto)

Intelligence artificielle inspirée par le fonctionnement du cerveau (Blake Richards, McGill/MILA; Doina Precup, McGill/MILA)

Alan Evans ajoute que le HIBALL rejoint le programme Un cerveau sain pour une vie saine dans plusieurs de ses aspects importants et que la collaboration multidisciplinaire joue un rôle essentiel dans le projet.

Les possibilités de collaboration à l’échelle mondiale seront nombreuses, et plusieurs partenaires internationaux participeront au projet; c’est notamment le cas de l’Institut canadien de recherches avancées, du projet The Virtual Brain, de l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA), du Neuro, de l’Université Western (BrainsCAN), de l’Unité de coopération en intelligence artificielle Helmholtz et du Centre Helmholtz de Munich. Dans tous ces établissements, des membres du corps professoral, des boursiers postdoctoraux, des étudiants et des développeurs de logiciels travailleront en tandem sur le projet HIBALL. Les professeurs de l’Université McGill qui participent au projet sont Blake Richards, Doina Precup, Boris Bernhardt, Louis Collins, Tristan Glatard, Bratislav Misic et Pedro Valdes-Sosa.

Le lancement officiel du HIBALL a eu lieu le 26 juin 2020 dans le cadre du Fourth BigBrain Workshop organisé par Le Neuro. Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette activité virtuelle, consultez le site Web du Neuro.

Coordonnées

Contact: 
Katherine Gombay
Organisation: 
McGill Media Relations Office
Courriel: 
katherine.gombay [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-717-2289
Back to top