L'avenir de la social-démocratie

Nouvelles

Conférence de l’Institut d’études canadiennes de McGill

«Dès le départ, l’objectif de la social-démocratie est d’affirmer la primauté de la politique sur l’économie», déclare l’ancien chef du NPD Ed Broadbent qui copréside, aux côtés de Desmond Morton, directeur de l’Institut d’études canadiennes de McGill, la conférence sur :

L’avenir de la social-démocratie
Vendredi et samedi 25-26 mai 2001
Faculté de droit de McGill
3644, rue Peel Montréal
Salle Moot Court (du tribunal école)

Deux cents sociaux-démocrates, dont l’actuel chef du NPD Alexa McDonough, le président du syndicat canadien des travailleurs de l’automobile, Buzz Hargrove, et le président international des Métallos unis d’Amérique, Leo Gerard ont versé 75 $ chacun pour discuter des moyens d’affirmer la primauté de la politique sur l’économie. Ils débattront des thèmes suivants : Quel est l’avenir de la social-démocratie au Canada? Quelles sont ses nouvelles idées? Les Néo-démocrates peuvent-ils retrouver leur rôle de porte-étendards? Quelles leçons tirer de l’Europe continentale? Quelle place pour le travail organisé ou les tenants de la société civile qui ont manifesté à Québec le mois dernier? Quel sens la social-démocratie aura-t-elle sur le plan économique, social et politique au siècle prochain? Les journalistes sont cordialement invités à assister à cette conférence et à consulter le site web.

Les organisateurs de la conférence ont consenti «un effort délibéré» pour que cette conférence soit très représentative du Canada en termes d’âge, de sexe et de région. Dans le cadre de cet effort, ils ont pris des dispositions avec la publication en ligne StraightGoods pour promouvoir les débats et enquêtes en ligne sur la conférence.