La Faculté des sciences de l’éducation de McGill reçoit 7,3 millions de dollars en dons pour soutenir les enseignants stagiaires et créer le premier laboratoire dédié à la pédagogie au Canada

Nouvelles

Deux dons, l’un de la succession de Mary Marsh et l’autre de la Fondation Molson, aideront les étudiants et stimuleront les innovations en pédagogie
Publié: 9déc.2020

La Faculté des sciences de l’éducation de l’Université McGill est heureuse d’annoncer qu’elle a reçu des dons totalisant plus de 7 millions de dollars de la part de deux généreux donateurs de longue date. Il s’agit d’une excellente nouvelle en cette période où, face à la deuxième vague de la pandémie et aux avancées technologiques qui redéfinissent l’environnement d’apprentissage des étudiants, les enseignants doivent constamment s’adapter.

Le premier don, d’une valeur de 4,8 millions de dollars, est un legs de la regrettée Mary (Marie) Marsh (Dipl. Éd. 1942). Mue par une grande générosité et son amour de la profession, cette ancienne enseignante au primaire avait déjà créé des bourses d’admission, des bourses d’études et des bourses de recherche à McGill en 2009. La majeure partie de ce don sera versée dans les bourses existantes et viendra gonfler les fonds disponibles pour l’aide financière et les bourses fondées sur le mérite remises aux futurs enseignants. Une autre partie sera consacrée aux étudiants qui travaillent sur des projets d’éducation inclusive.

Le deuxième don, d’une valeur de 2,5 millions de dollars, a été fait par la Fondation Molson; il contribuera à la création du CoLab, nouveau partenariat entre la Faculté des sciences de l’éducation et la Trafalgar School for Girls de Montréal. Des chercheurs et des enseignants élaboreront des méthodes d’enseignement et d’apprentissage exemplaires qui seront directement mises en pratique en classe. Cet investissement représente la moitié d’un don de 5 millions de dollars remis par la Fondation en l’honneur du bicentenaire de McGill en 2021.

« Nous sommes vraiment reconnaissants à la succession de Mary Marsh et à la Fondation Molson pour leur générosité et leur volonté de faire avancer la pédagogie et d’aider nos étudiants, déclare la principale de l’Université McGill Suzanne Fortier. Le legs de la succession de Mary Marsh est un merveilleux hommage à l’enthousiasme de cette enseignante à l’égard de sa profession et aux efforts qu’elle déployait pour soutenir les futurs enseignants; il profitera à de nombreux étudiants. Et la Fondation Molson, en faisant ce don, réitère son engagement envers l’éducation et son soutien indéfectible à McGill. Ces deux dons stimuleront l’innovation en éducation et la formation des leaders de demain. »

« Cet appui financier témoigne d’un appui sincère envers les enseignants, la formation et l’avenir de l’éducation, à un moment où notre système d’éducation fait face à des défis énormes, ajoute Dilson Rassier, doyen de la Faculté des sciences de l’éducation. Ils contribueront à faire de McGill un chef de file dans la formation des enseignants et dans la mise en place d’une pédagogie novatrice. Nous sommes tous immensément reconnaissants pour ce soutien à la Faculté, à ses étudiants et à ses travaux de recherche. »

Rob Groulx, petit-neveu de Mary Marsh, croit que le legs de sa grand-tante aura l’effet d’une immense vague d’encouragements et de ressources pour les étudiants. À l’instar de sa grand-tante, il espère que les bourses destinées aux étudiants au premier cycle et aux cycles supérieurs donneront à davantage de jeunes la chance de devenir des enseignants et des chefs de file dans leur domaine.

« Ces bourses aident les étudiants au début, au milieu et à la fin de leurs parcours, comme le souhaitait tante Marie, ajoute Rob Groulx. Elle se nourrissait de l’énergie des étudiants, et elle m’a souvent dit que donner était ce qui lui procurait le plus de plaisir. »

En soutenant le partenariat avec la Trafalgar School for Girls pour la création du CoLab, le don de la Fondation Molson donnera un véritable élan aux projets de McGill pour la formation des enseignants, la pratique en classe et la recherche pédagogique. Inspiré des modèles d’école d’application de différentes universités (Oxford, Columbia, Université de Chicago, Université de la Californie à Los Angeles), le CoLab offrira aux enseignants stagiaires un environnement d’apprentissage où la recherche et la pratique forment un tout, où la technologie de pointe occupe une place importante et où des enseignants en exercice peuvent partager leur expertise et poursuivre leur perfectionnement.

La raison d’être du CoLab : encourager la recherche et la pratique en éducation, favoriser la création d’autres collaborations ailleurs au pays et partager ses pratiques exemplaires en pédagogie avec des écoles de partout au Québec et au Canada.

Pour Andrew Molson, président de la Fondation Molson, la formation continue joue un rôle essentiel en pédagogie. « Le monde de l’éducation est prêt pour des partenariats audacieux, et la Fondation Molson est ravie de participer à cette aventure. »

Selon les plans actuels, l’école Trafalgar sera aménagée dans le Pavillon Purvis sur le campus du centre-ville de l’Université McGill, à côté de la Faculté des sciences de l’éducation, et devrait ouvrir ses portes dans quelques années.

 

 

Coordonnées

Contact: 
Cynthia Lee
Organisation: 
Media Relations, McGill University
Courriel: 
cynthia.lee [at] mcgill.ca
Téléphone cellulaire: 
514-793-6753
Étiquettes: 
Back to top