Inauguration d'un nouveau pavillon William et Mary Brown

Nouvelles

Célébration du leadership étudiant à l’Université McGill Inauguration d’un nouveau pavillon William et Mary Brown.

Le principal, M. Bernard Shapiro, et la doyenne des services aux étudiants, Mme Rosalie Jukier, inaugureront demain le pavillon William et Mary Brown des services aux étudiants, à partir de 10 h (3600, rue McTavish). Cet "exemple éloquent de collaboration entre les étudiants, les anciens étudiants et les amis de McGill pour créer une université meilleure", a dit M. Shapiro, est le fruit d’un engagement de 3 millions de dollars souscrit par les étudiants de 1er cycle de McGill en vue de la construction de ce nouveau pavillon et de fonds provenant de donateurs, ainsi que des budgets de fonctionnement et d’immobilisations de l’Université, pour un montant de 7,5 millions de dollars.

"Nous allons enfin quitter des locaux inadaptés et tristes et pouvoir offrir l’ensemble de nos services, des services d’orientation professionnelle aux soins de santé, en passant par l’aide aux étudiants, dans un endroit lumineux et fonctionnel, dont le moto est le service avec un grand S", souligne Mme Jukier avec enthousiasme.

Relié au centre universitaire, le pavillon William et Mary Brown a été conçu par deux cabinets d’architectes de Montréal (Architem et Fichten, Soiferman).

"L’ouverture de ce pavillon tant attendu nous fournit également l’occasion de célébrer un siècle de leadership étudiant à McGill", rappelle Mme Jukier. Pour remercier les nombreuses générations d’étudiants, les anciens présidents de l’Association des étudiants ont été invités à l’Université pour une cérémonie qui aura lieu dans la journée et consistera dans l’inauguration du hall des présidents dans le couloir qui relie le Centre universitaire au pavillon Brown et sur les murs duquel sont gravés les noms de tous les présidents de l’Association depuis le début du siècle.

Mary Brown est née en 1910 dans une famille où le savoir et l’éducation occupaient une place privilégiée. Elle a fait des études supérieures et obtenu notamment une maîtrise ès arts à l’Université McGill en 1933, ce qui est rare pour une femme de son époque. Son époux, William (Bill), diplômé de médecine de McGill, a appuyé la volonté de Mary de faire un don extraordinairement généreux à son alma mater, ce qui explique que leur nom soit à jamais lié aux services aux étudiants et au pavillon que leur générosité a largement contribué à édifier.

Visites sur réservation.