Collation des grades de printemps à l'Université McGill

Nouvelles

Les premiers doctorats honoris causa du nouveau millénaire seront décernés par l’Université McGill ce printemps à des personnalités dont la liste impressionnante comprend le cinéaste Robert Lantos, le romancier Mordecai Richler et le financier Arnold Steinberg. Pour en savoir d’avantage, lisez la liste qui suit.

D.Litt. Robert Lantos, producteur (cinéma et télévision)
Collation de la faculté des arts, 7 juin 2000, 14 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Co-fondateur en 1972 de Vivafilm, le plus important distributeur de films du Québec qui a depuis fusionné avec Alliance Atlantis Communications, Robert Lantos joue depuis lors un rôle prépondérant dans le secteur de la distribution et de la production de films au Canada. Diplômé de McGill (B.A. 1970, M.A.1972), il compte à son palmarès plusieurs films remarquables comme Sunshine, Crash, The Sweet Hereafter (sélectionné pour deux oscars), Exotica, Léolo, Black Robe, Joshua Then and Now et In Praise of Older Women. À la télévision, il a notamment réalisé les feuilletons Due South (lauréat de 12 prix Gémeaux dont celui de la meilleure série dramatique), North of 60, E.N.G. et Night Heat. En 1999, il a reçu l’Ordre du Canada pour son esprit d’entreprise « qui lui a permis d’accroître la notoriété et la viabilité des productions cinématographiques et télévisuelles canadiennes tant au Canada qu’à l’étranger » . Il a obtenu de nombreuses autres distinctions comme le Toronto Arts Award, le Chetwynd Award for Entrepreneurial Excellence, le prix de mérite exceptionnel à l’art cinématographique de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision et le prix J. Stuart Mackay (communicateur de l’année) de l’Université polytechnique Ryerson. M. Lantos poursuit son travail de producteur au sein de sa nouvelle entreprise, Serendipity Point Films. Il est président émérite d’Alliance Atlantis Communications qui a son siège à Toronto.

D.Litt. Mordecai Richler, écrivain
Collation des de la faculté des arts, le 7 juin, 14 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Écrivain prolifique, essayiste et scénariste, Mordecai Richler est né à Montréal et partage maintenant son temps entre l’Estrie et Londres. Sa production littéraire comprend Barney’s Version (1997), couronné du prix Giller et du prix Leacock, The Apprenticeship of Duddy Kravitz (1959), Cocksure (1967), St. Urbain’s Horseman (1971) et Joshua Then and Now (1980). Il a également écrit des livres pour enfants parmi lesquels Jacob Two- Two Meets the Hooded Fang (1975), Jacob Two-Two and the Dinosaur (1987) et Jacob Two-Two’s First Spy Case (1995). Il est actuellement chroniqueur pour The Gazette et le National Post. Ses articles ont paru dans le New Yorker, le New York Times, GQ et Saturday Night. Il a également écrit les scénarios de Life at the Top (1965), The Apprenticeship of Duddy Kravitz (1974), Fun with Dick and Jane (1977) et Joshua Then and Now (1985). Il a reçu de nombreuses distinctions, notamment le prix du Gouverneur général à deux reprises (1968 et 1971), le prix de la Screenwriters Guild of America (1974), un Ours d’or au Festival de Berlin (1975) et différents prix de littérature enfantine.

LL.D. Roger D. Landry, ex-président et éditeur de La Presse
Collation de la faculté de gestion, le 7 juin, 9 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Né à Montréal, Roger D. Landry a entamé sa carrière dans les secteurs des communications, du marketing et de l’administration chez Bell Canada. Il a été directeur adjoint des relations publiques de l’Exposition universelle de Montréal en 1967 et directeur adjoint d’Air Canada avant de fonder son propre cabinet de relations publiques en 1970. En 1977, il a été nommé vice-président, Marketing et Affaires publiques du Club de baseball de Montréal Ltée (Les Expos). Président et éditeur de La Presse de 1980 à 2000, M. Landry a également fait partie des conseils d’administration de La Presse canadienne, de l’Association canadienne des journaux et des Quotidiens du Québec Inc.. Il est aujourd’hui co-président de la Fondation du journalisme canadien. Il a été président du conseil d’administration de l’Opéra de Montréal et de la Société de la Place des Arts de Montréal. Nommé membre de l’Ordre du Canada en 1986, officier en 1992 et compagnon en 1997, il est également officier de l’Ordre national du Québec et chevalier de la légion d’honneur.

LL.D. Vojin Dimitrijevic, directeur du Centre des droits de l’homme de Belgrade
Collation de la faculté de droit, le 2 juin, 9 h 30
salle Pollack, 555, rue Sherbrooke ouest

Universitaire éminent, Vojin Dimitrijevic s’intéresse au droit international et aux droits de l’homme pour des raisons autant professionnelles que personnelles. Il a été professeur de droit et de relations internationales à la faculté de droit de l’Université de Belgrade, qui l’a congédié en 1998 en raison de son opposition à la nouvelle loi sur les universités adoptée par la Serbie. Il est directeur du Centre des droits de l’homme de Belgrade depuis 1995 et préside le Conseil des relations extérieures de l’Alliance civile de Serbie, important groupe d’opposition démocratique au président Milosevic. Le professeur Dimitrijevic a été membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies pendant de nombreuses années. Il a également été président du mouvement européen en Serbie et président du conseil des droits de l’homme du Centre d’opposition à la guerre de Belgrade. Vojin Dimitrijevic s’est vivement opposé à la guerre dans l’ex-Yougoslavie et a constamment dénoncé le nationalisme et l’ethnocentrisme.

D.Sc. Barry Sessle, doyen; faculté de médecine dentaire, Université de Toronto
Collation des sciences santé, le 17 mai, 10 h
Monument-National, 1182, boul. Saint-Laurent

Le docteur Sessle a mené une fructueuse carrière de professeur, de chercheur et d’administrateur. Il est actuellement doyen de la faculté de médecine dentaire de l’Université de Toronto, où il est également professeur de médecine dentaire et de médecine (physiologie). La plupart de ses recherches visent à mieux comprendre la douleur et ses modes d’apparition, de transmission et de perception. Co-auteur de nombreux livres et de plus de 200 articles, il a organisé plusieurs grands colloques scientifiques. Les recherches qu’il mène depuis plus de 30 ans ont constamment bénéficié de l’appui du Conseil de recherches médicales du Canada et des National Institutes of Health des États-Unis. Il est membre de la Société royale et de l’Académie des sciences du Canada. Il a reçu de nombreux prix de l’International Association of Dental Research et de la Société canadienne pour le traitement de la douleur et a fait partie des conseils d’administration de nombreuses sociétés, notamment à titre de président de l’International Association for Dental Research. Le Dr. Sessle est actuellement président désigné de l’Association internationale pour l’étude de la douleur et rédacteur en chef de la revue Journal of Orofacial Pain.

LL.D. H. Arnold Steinberg, financier
Collation des sciences santé, le 17 mai, 15 h
Monument-National, 1182, boul. Saint-Laurent

Diplômé de McGill (B.Comm. 1954), M. Steinberg est actuellement directeur de Cleman Ludmer Steinberg Inc.. Il a aussi été directeur financier de Steinberg Inc. pendant plus de 30 ans. Il fait partie des conseils d’administration de Bell Canada inc., Téléglobe Canada inc. et Provigo inc.. Bienfaiteur de l’Hôpital de Montréal pour Enfants depuis sa participation, avec le docteur Charles Scriver, à un projet portant sur l’ajout de vitamine D dans le lait produit et vendu au Québec, M. Steinberg a été président de la campagne d’appel de fonds de l’HME en 1969 et président du Centre national de distribution alimentaire pour le traitement des troubles du métabolisme, qu’il a fondé en 1974. Il a été président du Conseil d’administration de l’Institut de recherche de l’HME pendant 20 ans, président fondateur de l’organisme Les Canadiens pour la recherche médicale et administrateur fondateur de la Fondation de la recherche sur les maladies infantiles qui présente le Téléthon des étoiles. En 1980, il s’est joint au Conseil des gouverneurs de l’Université McGill, dont il a été membre du comité de direction, du comité de vérification et des finances et du comité des investissements. Premier président du conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill, il est actuellement gouverneur émérite de l’Université McGill et membre de l’Ordre du Canada.

D.Sc. Henry Friesen, endocrinologue, professeur
Collation des sciences santé, le 17 mai, 15 h
Monument-National, 1182, boul. Saint-Laurent

Chercheur médical et professeur de renommée mondiale, le docteur Friesen a été pendant huit ans président du Conseil national de recherches du Canada. En 1998, il a été nommé président du conseil d’administration provisoire des Instituts de recherche en santé du Canada et a été chargé d’opérer la transition entre le CRM et le nouvel organisme. Le docteur Friesen a enseigné à l’Université McGill et à l’Université du Manitoba. Spécialiste de l’endocrinologie, il s’est fait connaître en menant des recherches et des essais cliniques pour évaluer l’efficacité de l’hormone de croissance humaine sur la croissance d’enfants de très petite taille présentant une déficience hormonale. Sa contribution scientifique la plus importante est la découverte d’une hormone humaine, la prolactine, et la mise au point d’un test sanguin simple pour le dépistage des tumeurs sécrétant des quantités anormalement élevées de cette hormone. Il a reçu de nombreuses distinctions, comme le prix de la Fondation Gairdner et la bourse Izaak Walton Killam. Il est membre de la Société royale du Canada, membre étranger de la National Academy of Sciences (États-Unis) et officier de l’Ordre du Canada.

D.Sc. Jay Ingram, journaliste scientifique
Collation des de la faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement, le 2 juin, 14 h 30
campus Macdonald, 21111, chemin Bord-du-Lac

M. Ingram est co-animateur et producteur de l’émission primée @discovery.ca consacrée aux sciences et à la nature et présentée chaque jour sur la Discovery Channel. Il est également animateur de l’émission hebdomadaire Discovery Connection. Avant de se joindre à la Discovery Channel, M. Ingram a animé à la radio de la CBC, de septembre 1979 à janvier 1992, une émission scientifique intitulée Quirks and Quarks qui a remporté le prix ACTRA et de nombreux prix de l’Association canadienne des rédacteurs scientifiques. En 1993, il a animé à la radio de la CBC l’émission The Talk Show, qui a remporté le prix Science in Society Journalism de la National Association of Science Writers. Il a ensuite fait des reportages sur le cerveau pour l’émission The Health Show à la télévision de la CBC. En 1984, son travail de vulgarisation scientifique lui a valu la médaille Sandford Fleming du Royal Canadian Institute. La Société royale du Canada lui a décerné en 1997 la médaille McNeil de promotion des sciences auprès du public. Durant sa carrière, M. Ingram a enseigné la chimie et la biologie à l’Université polytechnique Ryerson. Il est en outre l’auteur de sept livres et a écrit pendant 10 ans des articles destinés à la revue pour enfants Owl Magazine. Il est actuellement chroniqueur scientifique au Toronto Star et à la revue Equinox.

LL.D. Joy Maclaren (New Sun), mécène et intervenant communautaire
Collation des grades de la faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement, le 2 juin, 14 h 30
campus Macdonald, 21111, chemin Bord-du-Lac

Diplômée de McGill (B.Sc.) et généreuse donatrice, Mme Maclaren n’a ménagé ni son temps ni son énergie pour venir en aide à des organismes et défendre des causes méritoires. Les efforts qu’elles a déployées en faveur de l’éducation et de la recherche dans toutes les régions du Canada ont grandement contribué à améliorer la qualité de vie des Autochtones du Canada et à préserver leur savoir traditionnel et leur patrimoine. Elle également joué un rôle de premier plan dans le lancement de programmes et de services destinés aux handicapés. Mme Maclaren a joué un rôle clé dans la création du programme de chiens guides pour les aveugles et aidé plusieurs organismes à améliorer l’accès des lieux publics aux personnes en fauteuil roulant et à fournir des systèmes informatiques spécialisés aux malentendants et aux malvoyants. Elle s’est employée à faire connaître et à renforcer le travail du Centre d’études sur la nutrition et l’environnement des peuples autochtones et à moderniser les laboratoires de nutrition de 2e/3e cycle et de premier cycle.

LL.D. Mitiarjuq Attasi Nappaluk, éducatrice
Collation des grades des facultés des sciences de l’éducation et de génie, le 8 juin, 9 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Malgré le fait qu’elle n’a pas eu accès au système scolaire institutionnalisé durant sa jeunesse, Mme Nappaluk a consacré sa vie à l’enseignement, à l’apprentissage et au partage du savoir. Pendant plus de 20 ans, jusqu’à sa retraite en 1996, elle a participé aux activités de la Commission scolaire Kativik à titre de professeur et de consultante en matière de langue et de culture. Elle est l’auteur du premier roman en inuktitut et d’une encyclopédie des connaissances ancestrales inuits. Soucieuse de favoriser le rapprochement entre les cultures inuit et blanche, elle est en outre déterminée à préserver sa langue et sa culture pour les générations futures et à transmettre son savoir en matière d’us et de coutumes, de chansons et de récits traditionnels inuits. La Fondation nationale des réalisations autochtones lui a décerné son prix national d’excellence en 1999.

LL.D. Robert Glaser, psychologue et professeur
Collation des grades des facultés des sciences de l’éducation et de génie, le 8 juin, 9 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Spécialiste de renommée mondiale de la psychologie de l’apprentissage, de la cognition et de l’enseignement, M. Glaser s’est surtout intéressé à la pensée et au raisonnement dans l’enseignement et à la relation qui existe entre les sciences cognitives et la mesure des interventions pédagogiques. Il a mené des travaux novateurs sur les liens entre la psychologie de l’apprentissage et l’enseignement, l’analyse des processus d’apprentissage fondamentaux dans plusieurs domaines, les processus cognitifs dans la réalisation des aptitudes et la nature des expertises. M. Glasser est l’auteur d’un article phare dans lequel il a formulé le concept de test critériel. Il est actuellement professeur émérite au Learning Research and Development Center de l’Université de Pittsburgh, qu’il a fondé en 1963 et dirigé jusqu’en 1997. Il a signé à titre d’auteur ou de co-auteur plus de 20 livres et 125 articles et est actuellement directeur de la revue Advances in Instructional Psychology.

D.Sc. James Redpath, ingénieur, chancelier de l’Université Nipissing
Collation des grades des facultés des sciences de l’éducation et de génie, 8 juin, 9 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Diplômé de l’Université McGill (B.Sc., génie minier, 1958), M. Redpath a fondé deux entreprises, RME Capital Corp. et J.S. Redpath Ltée. Cette dernière, qui officie dans le monde entier, a foré les puits de mine les plus profonds du monde et se spécialise dans l’exploitation des ressources minières dans l’Arctique. M. Redpath est également auteur ou co-auteur de nombreux articles techniques. Il a obtenu la médaille du génie de l’Association of Professional Engineers of Ontario et la médaille du président sortant de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole. Philanthrope et mécène bien connu, M. Redpath a fait partie de différents comités consultatifs et comités des acquisitions dans le domaine des beaux-arts et joué un rôle prépondérant dans les activités d’appel de fonds qui ont permis la création du Centre des arts de North Bay. Celui-ci lui a décerné le prix Lescarbot en 1991, au nom du gouvernement du Canada, pour le rôle qu’il a joué dans la vie culturelle de North Bay. Durant sa carrière, M. Redpath a maintenu des liens étroits avec l’Université McGill et la faculté de génie.

D.Sc. Rosemary Grant, biologiste et professeur
D.Sc. Peter Grant, biologiste et professeur
Collation des grades des facultés de musique et des sciences, le 8 juin,14 h
Centre Molson, 1260, rue de la Gauchetière

Peter et Rosemary Grant, qui enseignent aujourd’hui à l’Université Princeton, ont commencé à s’intéresser aux pinsons de Darwin aux îles Galápagos en 1973, lorsque Peter Grant était professeur au département de biologie de l’Université McGill. Ils ont mené ensemble toute une série d’études sur différentes espèces d’oiseaux des îles de l’archipel, mais c’est surtout à leurs travaux sur deux espèces d’oiseaux d’une petite île qu’ils doivent leur notoriété. En recensant soigneusement les populations de ces deux espèces durant d’importantes variations climatiques comme des épisodes d’El Niño et des sécheresses, ils ont pu démontrer que des changements évolutifs affectant les dimensions du bec et la taille de l’oiseau peuvent se produire en à peine deux ans. Ces travaux novateurs ont donné lieu à des articles dans des revues prestigieuses et deux livres, Ecology and Evolution of Darwin’s Finches, de Peter Grant et Evolutionary Dynamics of a Natural Population: The Large Cactus Finch of the Galápagos, de Rosemary et Peter Grant. Collaborateurs à part entière durant leurs nombreuses années de recherche, Peter et Rosemary Grant ont déjà obtenu deux prix prestigieux, la médaille Leidy de l’Academy of Natural Sciences de Philadelphie et le prix E.O. Wilson de l’American Society of Naturalists.