Paysage, flore et faune

L’Arboretum Morgan, au cœur de la forêt de Senneville, à l’extrémité nord-ouest de l’île de Montréal Photo: Ville de Montréal

La propriété s’étend sur un vaste terrain au paysage très diversifié. Vu du ciel, l’Arboretum ressemble à une mosaïque dont chaque élément présente une végétation caractéristique. Il est majoritairement couvert de peuplements forestiers constitués d’une variété d’essences, surtout l’érable à sucre, le hêtre et la pruche. La composition des forêts dépend du sol, du relief, du régime hygrométrique et de l’utilisation des terres. Le site comprend également d’anciens champs et prés, dont bon nombre sont devenus des plantations au milieu des années 1950 – détails sur la carte des arbres.

Les forêts et les plantations, presque toutes matures, comptent un grand nombre d’arbres et arbustes indigènes du Québec. Chacune de nos plantations d’essences provenant d’ailleurs au Canada et dans le monde porte un thème : sapins, chênes, bouleaux, érables, tilleuls, épinettes, bois franc, arbustes et arbres fruitiers. Forêts, champs et plantations servent d’habitat à environ 30 espèces de mammifères, 15 espèces de reptiles et d’amphibiens, et plus de 170 espèces d’oiseaux migrateurs ou hivernants.