Appel à communications: Le droit et la ville - Conférence annuelle des cycles supérieurs

Nouvelles

Publié: 4déc2020

L’Association des étudiant.e.s des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université McGill est fière d’annoncer la tenue de la 14e édition de sa conférence annuelle. Cette conférence ayant pour thème « le droit et la ville » se tiendra les 6 et 7 mai 2020 à l’Université McGill, située au cœur du centre-ville de Montréal, Québec, Canada.

En raison de l’incertitude liée aux voyages et aux activités en mode présentiel, la conférence adoptera un format hybride: principalement à distance, avec quelques activités en personne pour les participant.e.s pouvant se rendre à Montréal. Le comité organisateur dévoilera le format exact un mois avant la conférence en se basant sur les recommandations émises par la santé publique du Québec.

Appel à communications

Lorsque l’on revisite la cité imaginée par Platon dans la République, la montée du droit romain, l’époque médiévale et son adage voulant que « l’air de la ville rend libre », ainsi que les utopies légales de la Renaissance, force est de constater que droit et ville sont interreliés depuis très longtemps. Ce lien les unissant s’étend également à notre ère post-moderne et post-industrielle, ère à laquelle les mégalopoles sont intimement connectées au droit.

La ville contemporaine est un endroit où le droit se matérialise et prend vie. Le droit, en régulant la ville et son ordre social, sort des livres et entre dans l’action. La ville lui permet de s’immiscer dans une variété de phénomènes sociaux, où ce dernier tente, parfois sans succès, de régler de multiples conflits, ou de s’adapter pour répondre aux besoins de l’espace urbain.

Nous invitons les étudiant.e.s, candidat.e.s au doctorat et jeunes chercheur.e.s en droit et autres disciplines à nous faire parvenir leur candidature avant le 31 janvier 2021, sous la forme d’un résumé de projet de 250 à 350 mots.

Prière d’envoyer vos propositions par le biais d'EasyChair: https://easychair.org/conferences/?conf=glsa2021.

Nous encourageons la créativité et l’exploration des vastes possibilités qu’offrent le thème de cette année, incluant notamment:

  • Les approches historique, théorique et philosophique du droit et de la ville (p. ex : les doctrines politiques et légales reliées aux utopies de la ville idéale);
  • Les règles locales, nationales et internationales sur la protection du patrimoine culturel;
  • Le design urbain sous ses angles positifs (p. ex.: incitatifs pour encourager certains acteurs économiques à s’établir sur le territoire) ou négatifs, voire discriminatoires (p. ex.: l’enjeu de l’exclusion architecturale);
  • La montée de l’urbanisation et les défis que cela représente pour les communautés autochtones;
  • L’utilisation de l’espace urbain à des fins commémoratives (p. ex. : monuments, noms de rue);
  • Le statut légal des villes indépendantes et semi-indépendantes (p. ex. : Singapour, Hong Kong et Macau);
  • Le statut et le pouvoir des mégalopoles (p. ex.: New York, Los Angeles, Londres) à l’échelle internationale;
  • Les interactions entre les changements sociaux et les normes légales comme catalyseur de réformes juridiques;
  • Les enjeux légaux engendrés par les villes intelligentes;
  • La reconnaissance faciale et la surveillance de masse;
  • La prévention policière et les pratiques discriminatoires des services de police municipaux;
  • L’automatisation du système de justice;
  • La criminalisation et le statut légal de la pauvreté;
  • Le système carcéral comme ville dysfonctionnelle;
  • Les cités universitaires en tant qu’espaces urbains créés par et pour les étudiants et les citoyens, ainsi que la régulation de ces espaces;
  • Les conséquences que peut avoir l’organisation des campus universitaires en petites villes, incluant les conséquences sur éducation légale;
  • Les diverses mesures mises en place par les villes pour concilier la protection de la santé publique et les libertés individuelles dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

Le séminaire doctoral en droit international du doyen Maxwell & Isle Cohen

Les contributions dans tous les domaines du droit international sont également les bienvenues, puisque la conférence présentera, comme ce fut le cas pour les années précédentes, le séminaire doctoral en droit international du doyen Maxwell & Isle Cohen. En plus d’un résumé de 250 à 350 mots soumis via EasyChair au plus tard le 31 janvier 2021, les candidat.e.s intéressé.e.s à soumettre leur candidature pour le séminaire doctoral devront préparer un billet de blogue de 2500 à 3500 mots. Ce dernier devra être reçu au plus tard deux semaines avant la tenue de la conférence, soit le 22 avril 2021. Ces contributions devront résumer l’essentiel de l’article présenté au séminaire doctoral et seront publiées par le comité organisateur sur le web. Les billets de blogue serviront également à alimenter la discussion lors de la tenue du séminaire doctoral.

La conférence, incluant le séminaire doctoral, se tiendra en français ou en anglais, selon la préférence des participant.e.s. Les soumissions dans les deux langues seront donc acceptées.

Le comité organisateur rendra ses décisions quant à l’acceptation de leurs soumissions à la fin de février. Ce délai sera le même pour les dossiers de candidature soumis pour la conférence générale et pour le séminaire doctoral.

Pour toute question sur la conférence, écrire à gradlawconference.law [at] mcgill.ca.

 

 

 

Back to top