Série de conférences de la Chaire Aisenstadt Isabelle Gallagher

Event

Isabelle Gallagher donnera une série de trois conférences lors de sa venue au Centre de recherches mathématiques pour la Chaire Aisenstadt.

Les présentations auront lieu dans le cadre de l’atelier : Concepts unificateurs dans l’étude des EDP avec Aléa au mois de mai 2022.

Première conférence (destinée à un plus large public) :
Vendredi 20 mai 2022, 15h30 (sur Zoom et en salle)
Centre de recherches mathématiques
Pavillon André-Aisensdadt, Université de Montréal
Salle 6214

(Pour obtenir le lien Zoom si vous n’êtes pas un participant de l’atelier du 14 au 25 mars, veuillez vous inscrire ici)

Titre: Mathematical analysis of dilute gases : derivation of the Boltzmann equation, fluctuations and large deviations

Résumé:
The evolution of a gas can be described by different models depending on the observation scale. A natural question, raised by Hilbert in his sixth problem, is whether these models provide consistent predictions. In particular, for rarefied gases, it is expected that continuum laws of kinetic theory can be obtained directly from molecular dynamics governed by the fundamental principles of mechanics. In the case of hard sphere gases, Lanford showed in 1975 that the Boltzmann equation emerges as the law of large numbers in the low density limit, at least for very short times. The goal of this talk is to explain the heuristics of his proof and present recent progress in the understanding of this limiting process.

Deuxième conférence : information à venir

Troisième conférence : information à venir

Biographie :
Isabelle Gallagher est une mathématicienne française, spécialisée dans l'étude des équations aux dérivées partielles.
Ses recherches portent sur les équations aux dérivées partielles telles que les équations de Navier-Stokes, l’équation d'onde et l’équation de Schrödinger ainsi que sur l’analyse harmonique du groupe de Heisenberg. Elle manifeste un intérêt particulier pour le « sixième problème de Hilbert ».
Elle passe son doctorat en 1998. Sa thèse, dirigée par Jean-Yves Chemin, porte sur la dynamique des fluides3.
De 1998 à 2001, elle est chargée de recherches à l'Université Paris-Sud ; elle rejoint de 2001 à 2004, le Centre de mathématiques Laurent Schwartz de l’école polytechnique, puis devient en 2004 professeure à l’université Paris-Diderot. Elle dirige en 2018 et 2019 le département de Mathématiques et applications à l'école normale supérieure (Paris).
Depuis 2019, elle est directrice de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris.
Elle a obtenu la médaille d'argent du CNRS en 2016.

Follow us on

Back to top