Google Code for Remarketing Tag - Bloom

Certificat d’études supérieures en technologie financière de l’ÉÉP de McGill

Le certificat d’études supérieures en technologie financière est une porte d’entrée vers ce sous-secteur émergent en pleine expansion lié à la numérisation des services financiers. Ce programme est axé sur les grandes compétences en technologie financière telles que la modélisation et la visualisation de données ainsi que le développement des applications financières de l’apprentissage machine. Il couvre également les compétences en lien avec d’autres spécialisations comme le développement des technologies des marchés financiers et des plateformes de technologies financières.

La date limite pour présenter une demande d’admission au programme a été reportée au 1er novembre 2023.

Faire une demande

Type :   Certificat d’études supérieures
Cours :   6
Crédits :   15
Régime d'études :   Temps plein ou temps partiel
Horaire :   Le soir en semaine et le samedi
Mode :  En ligne
Unité:   Administration et gouvernance

Questions ?  info.conted [at] mcgill.ca


 


Message du coordonnateur des programmes universitaires

La technologie financière, c’est la révolution qui bouscule actuellement le secteur des services financiers tout autant que ses acteurs. De la décentralisation des services bancaires et des systèmes de paiement à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les décisions de placement, cette technologie change la donne pour les institutions et les marchés financiers. Cette transformation se traduit par un ensemble de connaissances et de compétences spécifiques qui s’avéreront essentielles pour s’imposer dans ce secteur émergent.

De cette révolution naît la nécessité pour les professionnel.le.s d’acquérir des habiletés, des compétences et des connaissances dans les domaines financier et technologique. Dans ce contexte, de nombreux employeurs du secteur financier comme les banques, les sociétés de placement, les compagnies d’assurance et les cabinets-conseils recherchent des profils qui correspondent à ces exigences. Plus leurs connaissances et leurs compétences sont grandes, plus les occasions seront nombreuses pour les professionnel.le.s de la finance.

Si vous souhaitez vous démarquer dans ce secteur en plein essor, travailler dans une entreprise en démarrage ou contribuer à un projet en la matière au sein d’une institution financière, le certificat d’études supérieures en technologie financière vous donnera les compétences nécessaires pour atteindre vos objectifs.

Eduardo Lima, Ph. D.
Coordonnateur des programmes universitaires


Principales caractéristiques
  • Le programme couvre les connaissances et les compétences essentielles en technologie financière pour devenir un acteur majeur de ce secteur en pleine évolution. Vous vous familiariserez avec les techniques de visualisation et de modélisation des données, mais aussi avec les modèles d’affaires du secteur et les applications de l’intelligence artificielle.
  • Tous les cours sont axés sur le développement de compétences pratiques (et une base théorique solide) et passent par des exercices, des études de cas et la résolution de problèmes concrets.
  • Tous les cours offrent des occasions de réseautage grâce aux nombreux.ses conférencier.ère.s travaillant dans divers secteurs, rôles et contextes professionnels.
  • Le programme multiplie les avenues professionnelles en rassemblant des apprenant.e.s des domaines de la finance et de la technologie, créant ainsi un ensemble de compétences uniques.

Public cible

Ce programme s’adresse :

  • aux personnes en milieu de carrière ou aux entrepreneur.e.s qui souhaitent se lancer ou évoluer dans le secteur émergent de la technologie financière, ou encore rejoindre une entreprise en démarrage ou participer à des projets du domaine au sein d’une institution financière (banque, compagnie d’assurance, société de gestion de patrimoine, cabinet-conseil en placements).

Objectifs d’apprentissage

Au terme du programme, vous devriez pouvoir :

  • utiliser les outils technologiques modernes (Excel VBA, Power BI, R, Python) pour analyser et interpréter des renseignements financiers, lier des bases de données et automatiser des tâches;
  • analyser le modèle d’affaires des pionniers du secteur des technologies financières dans différents domaines;
  • analyser et interpréter les données et les problèmes de modélisation associés aux applications financières de l’intelligence artificielle.

Mode et horaire

Ce programme est offert en ligne.

Les cours ont lieu à la même heure chaque semaine dans une salle de réunion virtuelle. Les activités peuvent inclure l’utilisation d’outils en ligne. La présence sur le campus n’est pas requise.

Les cours ont généralement lieu les soirs de semaine, entre 18 h et 21 h (HE).


Cours

Cours préalables

CCFA 601 Financial Analysis Tools (Outils d’analyse financière) (3 crédits)

OU

CCCS 620 Data Analysis and Modeling (Données : analyse et modélisation) (3 crédits)

OU réussite de l’examen d’exemption


Cours obligatoires

CCFA 655 Applied Financial Modeling and Visualization (Visualisation et modélisation de données financières appliquées) (3 crédits)
CCFA 660 Fintech and the Financial System (La technologie financière au sein du système financier) (3 crédits)
CCFA 665 Machine Learning and Big Data in Finance (L’apprentissage machine et les mégadonnées en finance) (3 crédits)


Cours complémentaire

Six crédits parmi les cours suivants :
CCFA 670 Advanced Financial Modeling and Visualization (Visualisation et modélisation de données financière avancées) (3 crédits)
CCFA 675 Decentralized Finance and Platform Economies (Décentralisation des services financiers et économie de plateforme) (3 crédits)
CCFA 680 Financial Market Technology (Technologie et marché des capitaux) (3 crédits)
CCFA 690 Special Topics in Financial Technology (Thèmes d’intérêt en technologie financière) (3 crédits)



Critères d’admission
  1. Baccalauréat d’une université approuvée obtenu avec une moyenne pondérée cumulative (MPC) d’au moins 3,0/4,0 ou 3,2/4,0 dans les deux dernières années d’études à plein temps.
  2. Les apprenant.e.s dont la MPC est inférieure aux exigences doivent accompagner leur demande des documents suivants :

    a) Lettre de présentation d’une ou deux pages à interligne simple, en français ou en anglais, faisant état de :
    • leurs connaissances pertinentes;
    • leur intérêt pour le domaine d’études et les raisons de leur choix;
    • leurs plans pour conjuguer la formation à leur carrière actuelle ou future;
    • leur expérience professionnelle et sa pertinence, le cas échéant;
    • les prix reçus et autres contributions;
    • toute autre information pertinente.

    b) Curriculum vitæ
    c) Deux lettres de recommandation, signées et rédigées sur du papier à en-tête, dont au moins une d’un employeur actuel ou passé.
    d) Résultats au GMAT ou au GRE (facultatif)
  3. Les candidat.e.s doivent satisfaire à l’un des critères suivants :

    a) Avoir obtenu le certificat d’études supérieures en analyse financière.
    b) Avoir obtenu le certificat d’études supérieures en analyse de données pour les systèmes complexes.
    c) Avoir au moins deux années d’expérience de travail récente et pertinente, plus une lettre de présentation, un curriculum vitæ et deux lettres de recommandation.
  4. Ce programme est actuellement ouvert aux personnes résidant au Canada, y compris celles ayant la résidence permanente.

Pleins feux sur la carrière

Les services financiers évoluent rapidement et les institutions financières doivent rester à la page du développement technologique dans ce domaine. Les organisations, petites et grandes, se doivent alors d’affiner leurs compétences technologiques pour rester à l’avant-garde de cet environnement très concurrentiel. Elles sont à la recherche de personnes formées à la fois en finance et en technologie pour développer ces capacités essentielles et s’assurer une position concurrentielle avantageuse.

D’après une analyse du marché du travail menée par Lightcast, la demande nationale de professionnel.le.s des technologies financières a augmenté en moyenne de 7,4 % par mois de juillet 2020 à juillet 2022, un taux de croissance qui dépasse même celui du secteur financier en général (6,2 %) sur la même période. Par ailleurs, on prévoit que la demande en diplômé.e.s universitaire.s continuera d’augmenter au moins au même rythme à l’échelle nationale et régionale (au Québec) par rapport à la moyenne historique pour cette profession, ce qui est prometteur.

De solides compétences en technologies financières sont vitales pour toutes les institutions du secteur en phase de modernisation technologique (banques, sociétés de placement, compagnies d’assurance, cabinets-conseils, caisses de retraite, autorités de réglementation, entreprises en démarrage et directions financières de grandes entreprises).


Back to top