Un producteur de musique largement primé reçoit le Prix de traduction des amis de McGill

Google Code for Remarketing Tag - Bloom

Nouvelles

Quelles sont les qualités qui font un bon traducteur ?  Selon Jean Massicotte, la connaissance de la linguistique, des sciences, des techniques de rédaction et de la gestion de projets ne saurait nuire. M. Massicotte est le récipiendaire 2017 du Prix de traduction des amis de McGill (option anglais-français). Rappelons qu’il avait reçu cette distinction à la remise des diplômes au printemps, en obtenant son certificat en Traduction, dans cette même option.

Jean Massicotte produit de la musique depuis une quinzaine d’années. En plus d’utiliser le français et l’anglais dans sa vie professionnelle, il a acquis de l’expérience non seulement dans les techniques d’enregistrement, les communications et la gestion des ressources humaines, mais aussi dans le monde de la rédaction. C’est d’ailleurs cet intérêt pour l’écriture qui l’a amené à se tourner vers la traduction.

Sa souplesse intellectuelle remonte à ses lointaines études de piano entreprises à l’Université Laval. Il a par la suite décroché un baccalauréat bidisciplinaire en Physique et en Mathématiques, suivi d’une maîtrise en Physique auprès de l’Université de Montréal.

En 1997, M. Massicotte a cofondé le studio d’enregistrement Maisonnette, à Montréal.  Il cumule depuis une foule de prix de prestige, dont trois Juno, en 1997, 2001 et 2015, ainsi que plusieurs Félix, en 1997, 1998, 2004 et 2015, pour l’excellence de son travail en technique du son, en production et en arrangements musicaux. Et, comme si cela ne suffisait pas, le ministère de la Culture de la République française lui a décerné la Victoire de la musique en 2008.

« Musique, sciences exactes et traduction ont bien des choses en commun. Cela explique en bonne partie le lot d’atouts qu’apporte M. Massicotte à l’industrie de la langue au Canada », constate James Archibald, directeur de l’unité de formation en Traduction et expression écrite de McGill.

Le certificat de premier cycle en Traduction décerné par l’Université McGill répond aux attentes des nombreux traducteurs en devenir, attirés par la grande diversité de créneaux ouverts sur le marché du travail.