Départ. de chimie

Des chercheurs de l’Université McGill ont mis au point un nouveau type de nanoparticule de cellulose offrant une solution plus efficace et plus écologique à l’un des principaux problèmes des industries utilisant des ressources hydriques : l’accumulation de tartre.

Publié le: 31 oct 2018
Hanadi Sleiman et Chao-Jun Li, professeurs de chimie à l’Université McGill, figurent parmi les six lauréats d’une bourse de recherche Killam 2018. Ces bourses permettent à des chercheurs d’exception de recevoir 70 000 $ par année pendant deux ans pour se consacrer à des projets de recherche novateurs susceptibles d’avoir une portée significative.
 
Classified as: Hanadi Sleiman, Chao-Jun Li, Department of Chemistry, Killam fellowships
Publié le: 8 mai 2018

Des chercheurs de l’Université McGill ont inventé une nouvelle technique de mesure de la rapidité d’interaction des médicaments avec leurs cibles moléculaires. Cette découverte offre aux scientifiques une nouvelle façon d’évaluer l’efficacité des médicaments candidats qui, autrement, pourraient avoir été ignorés.

Classified as: inhibition enzymatique, Nicolas Moitessier, Anthony Mittermaier, titrage calorimétrique isotherme, chimie
Publié le: 1 mar 2018

Des chercheurs de l’Université McGill ont découvert une façon plus écologique de produire des cétones, composés chimiques utilisés couramment dans la fabrication de produits pharmaceutiques. On trouve les cétones dans une grande diversité de produits chimiques utiles, mais elles sont généralement obtenues au moyen de technologies énergivores, qui nécessitent plusieurs étapes et produisent de grandes quantités de déchets chimiques.

Classified as: chimie vert, science et technologie, Bruce Arndtsen, chimique, environnement, cétones
Publié le: 26 jan 2018

Des chercheurs de l’Université McGill ont réussi à fixer des brins d’ADN à la surface de particules polymères; une technique qui pourrait ouvrir la voie à la mise au point de nouveaux matériaux destinés à des applications telles que la biomédecine et la robotique souple, un nouveau domaine prometteur.

Dans leur étude publiée dans la revue Nature Chemistry, les chercheurs décrivent une méthode permettant de créer des particules polymères asymétriques qui se lient entre elles de manière définie dans l’espace, tout comme les atomes forment les molécules.

Classified as: polymères, ADN, brins, particules, chimie, Hanadi Sleiman, Tuan Trinh, nouveaux matériaux, Nature Chemistry
Publié le: 19 déc 2017
Une équipe de chimistes du Canada a mis au point une méthode permettant de purifier les métaux sans recourir à des solvants et à des réactifs toxiques. Beaucoup moins énergivore que les techniques traditionnelles, cette méthode pourrait réduire considérablement l’impact environnemental de la production de métaux à partir de matières premières ou d’appareils électroniques post-consommation.
 
Classified as: chimie, affiner, métaux, environnemental, post-consommation, chimie verte, mécanochimie, Lumb, Friščić
Publié le: 7 juin 2017

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a accordé une Bourse commémorative E. W. R. Steacie au professeur Tomislav Friščić afin de soutenir ses travaux dans l’un des créneaux novateurs de la chimie, où il s’attache à mettre au point des solutions de rechange respectueuses de l’environnement aux processus chimiques faisant appel aux solvants.  

Classified as: chimie verte, Friščić, CRNSG, chimie, réaction, mécanochimie, Steacie, solvant
Publié le: 7 fév 2017

Salle de Presse

Des minéraux de Sibérie ont la même structure que certaines matières synthétiques

Les réseaux métallo-organiques, ou metal-organic frameworks (MOF), figurent parmi les nouvelles matières solides poreuses les plus prisées. Ces matières synthétiques ont fait leur apparition dans les années 1990. Depuis, des chercheurs de partout dans le monde étudient leur utilisation comme éponges moléculaires pour divers usages, dont le stockage de l’hydrogène et le piégeage du carbone, ou encore les systèmes photovoltaïques.

Classified as: Tomislav Friščić, minéraux bruts, Sibérie, cadres métallo-organiques, solides poreux, stockage d'hydrogène, séquestration du carbone, photovoltaïque
Publié le: 8 aoû 2016

Les nanoparticules d’or possèdent des propriétés optiques, électroniques et chimiques étonnantes que les scientifiques cherchent à mettre à profit dans diverses applications allant de la nanoélectronique au traitement du cancer.

Classified as: Nature Chemistry, optique, nanoparticules, Hanadi Sleiman, DNA, nano électrique, Or, cristaux, optoélectronique
Publié le: 6 jan 2016

Imaginez pouvoir prendre des brins d’ADN – le matériau qui se trouve dans nos cellules et qui détermine notre apparence et notre fonctionnement – et les utiliser pour construire de minuscules structures capables d’acheminer des médicaments vers des endroits ciblés du corps ou d’élever la miniaturisation électronique à un tout autre niveau.

Classified as: ADN, Hanadi Sleiman, Nanotechnologie, ADN synthétique, Graham Hamblin, Janane Rahbani, nanoelectronique, nanooptique
Publié le: 6 mai 2015

Le groupe de recherche du professeur Tomislav Friščić, du Département de chimie de l’Université McGill, s’est forgé une solide réputation dans le domaine peu connu, mais en pleine croissance, de la mécanochimie, où les transformations chimiques s’effectuent en concassant, broyant ou cisaillant des ingrédients à l’état solide – des techniques faisant appel à la force brute plutôt qu’à des agents liquides très recherchés. « Votre cafetière broie un produit, et le broyage de molécules dans un laboratoire repose sur un principe similaire », explique le professeur Friščić. L’usage de la force mécanique présente également un important avantage, puisqu’il permet d’éviter le recours à des solvants en gros nocifs pour l’environnement.

Classified as: Recherche, Friščić, chimie, Nouvelles de McGill, Katsenis, katsenite
Publié le: 23 mar 2015

Des chercheurs de l’Université McGill ont mis au point une nouvelle méthode abordable permettant de construire des nanotubes d’ADN à l’aide d’une matrice bloc sur bloc. Cette percée pourrait ouvrir la voie à la conception d’échafaudages à partir de brins d’ADN pouvant ensuite être appliqués à la création de dispositifs optiques et électroniques ou de systèmes intelligents de libération de médicaments.

Classified as: Recherche, ADN, Nouvelles de McGill, Amani Hariri, Gonzalo Cosa, Hanadi Sleiman, microscope à fluorescence, microscopie monomoléculaire, Nanotechnologie, nanotubes
Publié le: 23 fév 2015

Des chercheurs de l’Université McGill ont réussi à observer simultanément la réorganisation de la position des atomes et la distribution des électrons au cours de la transformation d’un « matériau intelligent », le dioxyde de vanadium (VO2) ‒ celui-ci passant d’un semi-conducteur à un métal –, au cours d’une période un trillion de fois plus courte qu’un clin d’œil.

Publié le: 27 oct 2014