Quick Links

Mike Babcock recevra un doctorat honorifique de McGill

Nouvelles

Les philanthropes Richard et Carolina Walls, de Calgary, recevront également un doctorat honoris causa lors des cérémonies de collation des grades
Publié: 14 Nov 2013

L’Université McGill honorera des personnalités s’étant démarquées dans leur milieu en leur remettant la plus haute distinction universitaire, un doctorat honoris causa, lors de ses cérémonies de collation des grades de l’automne. L’entraîneur en chef des Red Wings de Detroit – et diplômé de McGill –, Mike Babcock, recevra un doctorat en droit honoris causa, alors que les philanthropes et donateurs de McGill Richard A. Walls et Carolina J. Walls recevront un doctorat ès sciences honoris causa.

 
Ils se joindront aux quelque 1 800 nouveaux diplômés de McGill lors des cérémonies qui auront lieu le lundi 25 novembre 2013, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, à Montréal.
 
MIKE BABCOCK, doctorat en droit honoris causa
Le lundi 25 novembre 2013 – 14 h 30
(Facultés et écoles: sciences de l’agriculture et de l’environnement, éducation permanente, médecine, médecine dentaire, génie et gestion)

Ancien co-capitaine de l’équipe de hockey des Redmen de McGill, Mike Babcock (B. Éd. ’86) est connu pour mener ses équipes à la victoire, que ce soit dans la Ligue nationale de hockey, comme entraîneur en chef des Red Wings de Detroit, ou à la tête de l’équipe nationale du Canada. Depuis ses débuts comme entraîneur dans la LNH, ses équipes ont remporté plus de matchs de saison régulière et de matchs de séries éliminatoires que toute autre équipe de la ligue. Mike Babcock est le seul entraîneur membre du prestigieux Triple Gold Club, honneur qu’il s’est mérité en remportant les Championnats du monde de 2004, la Coupe Stanley de 2008 et la médaille d’or olympique de 2010.

Son nom est avant tout synonyme d’excellence, un thème qu’il traite dans le livre Leave No Doubt, paru en 2012, et dans lequel il explique que les grandes réalisations ne peuvent être accomplies que dans l’adversité et après avoir surmonté l’incertitude. Mike Babcock transmet ce message depuis plus d’une décennie lors de ses innombrables visites dans des hôpitaux pour enfants où il rencontre de jeunes patients atteints du cancer et leur famille.
 
RICHARD A. WALLS et CAROLINA J. WALLS, doctorat ès sciences honoris causa
Lundi 25 novembre 2013 – 10 h
(Facultés et écoles: arts, sciences de l’éducation, droit, musique, études religieuses, sciences)

Né dans le Kentucky, Richard Walls a obtenu son doctorat en géologie de McGill en 1978 pour ensuite fonder cinq entreprises dans le secteur de l’énergie. Entrepreneur et chef de file dans son domaine d’activité, il est à l’origine de la découverte d’importants gisements de pétrole et de gaz en Amérique du Nord. D’origine chilienne, Carolina Walls a pour sa part quitté le Nouveau-Brunswick pour venir étudier à McGill où elle a obtenu son B.Sc. en psychologie en 1985. Elle s’est ensuite inscrite à la Faculté de droit de l’Université d’Alberta et a exercé essentiellement dans le domaine du droit de l’immigration et des réfugiés.
 
Richard et Carolina Walls conservent des liens très étroits avec leur alma mater. Ils se sont d’abord distingués en amassant des fonds pour la création de la Chaire T. H. Clark en géologie des sédiments et du pétrole à la mémoire du célèbre paléontologue et géologue qui a enseigné à McGill jusqu’à l’âge de 99 ans. Leur générosité a également mené à la création d’un programme de bourses d’études – « Les meilleurs de l’Ouest » – destiné à soutenir les étudiants de McGill originaires de Colombie-Britannique, d’Alberta et de Saskatchewan. Richard et Carolina Walls soutiennent également plusieurs causes et organismes en Alberta et à Calgary, où ils vivent depuis de nombreuses années.
 
Renseignements:

Julie Fortier
Directrice adjointe, Relations médias
Université McGill
514-398-6751
514-884-1587 (cell.)
julie [dot] c [dot] fortier [at] mcgill [dot] ca
 

Catégorie:
Site de source: /newsroom