Génie des mines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le département de génie des mines a été créé en 1870, après que John William Dawson, Principal de McGill et géologue réputé, ait fait campagne vigoureusement pour le soutien du gouvernement afin d'établir une école des mines à l'Université McGill pour satisfaire la demande locale de leadership pour le secteur en croissance des minéraux du Canada. En 1873, le premier ingénieur des mines au Canada est diplômé de l'Université McGill. Le département de génie des mines jouit d'une réputation internationale grâce au solide leadership et aux contributions exceptionnelles d'un grand nombre de son personnel enseignant éminent comme B. J. Harrington, William Arthur Carlyle, John E Hardman, John B. Porter, Robert K. Morrison, George McBride, Frank T. White et d'autres. En 1973, le département de génie des mines et de géophysique a été fusionné avec le département de génie métallurgique et le département a été renommé  génie minier et métallurgique. Le département a été par la suite renommé génie des mines et des matériaux en 2005. Le programme bilingue et minier de Coop a été créé en 1988, en collaboration avec l'Ecole Polytechnique. 

En 2013, une version anglophone du programme Coop a été créée pour les personnes hors de la province et du Canada. Le programme de génie des mines est connu pour son excellence en recherche, mais aussi pour la qualité de ses diplômés, dont beaucoup occupent des postes clés dans l'industrie minière. Un large éventail d'activités de recherche est en cours dans des domaines comme la mécanique des roches, l’économie minière, la ventilation, l’énergie et la planification stratégique de la mine.