La maîtrise

Le programme de maîtrise est à la fois un programme complet en soi et une première étape vers le doctorat. Il vise deux objectifs :

  1. permettre à l'étudiant d'approfondir ses connaissances dans le domaine littéraire grâce à un programme de cours portant sur l'histoire des littératures française et québécoise, de même que sur une variété de sujets connexes: genres littéraires, création littéraire, théorie, histoire de la langue, civilisation;
  2. favoriser l'apprentissage de la recherche et un début de spécialisation grâce à un cours d'initiation aux méthodes de la recherche littéraire (FREN 697) et à divers travaux de recherche réalisés sous la direction des professeurs du Département (FREN 600, FREN 696, FREN 698, FREN 699).

L'étudiant peut choisir entre deux types de maîtrise, l'une avec mémoire, l'autre sans mémoire. Dans le cas où il opte pour la maîtrise avec mémoire, deux choix s'offrent à lui. L'étudiant peut présenter un mémoire de critique littéraire ou un mémoire d'écriture littéraire

 

Durée des études de maîtrise

La durée des études de maîtrise est normalement de deux ans. Dans le cas de la maîtrise avec mémoire, elle comprend deux trimestres pour la scolarité (M.A. I), suivis de la rédaction du mémoire. Dans le cas de la maîtrise sans mémoire, la scolarité s'étend sur trois trimestres, suivis de la rédaction de trois travaux rédigés dans le cadre du FREN 698.

Conformément au règlement du Décanat des études supérieures et postdoctorales, le mémoire doit être déposé au plus tard trois ans après la première inscription en M.A. I si l'étudiant est inscrit à temps complet, ou cinq ans après la première inscription si l'étudiant est inscrit à mi-temps.

 

Suivre des séminaires à l'extérieur du DLLF

 

Les étudiants de maîtrise peuvent obtenir un maximum de 6 crédits en suivant des cours hors du Département, que ce soit à McGill (suivez ce lien pour obtenir la liste des cours et séminaires offerts à McGill en 2016-2017) ou dans une autre université. L'étudiant qui choisit cette option doit obtenir l'autorisation du Directeur des études de 2e et 3e cycles et de la recherche, autorisation qui ne sera accordée que si les cours en question cadrent avec son programme d'études et sont du niveau approprié.

Les étudiants qui suivent des séminaires dans une autre université et qui désirent faire créditer ces séminaires à leur programme de maîtrise doivent obtenir la note minimale de 65% ou B-. Lorsque le relevé de notes indique seulement une lettre, c'est le B- qui est considéré comme note de passage. Dans les cas des relevés indiquant la note en pourcentage seulement, la note de passage est de 65%. Enfin, dans les cas où la note est donnée sous la forme de lettre et de pourcentage, c'est la lettre qui détermine l'équivalence (en d'autres termes, si le relevé indique C+/65%, par exemple, cela est considéré comme un échec).