Le Dr Pierre Pluye, innovateur dans la recherche en médecine de famille

Nouvelles

Publié: 30avr2021

Le Dr Pierre Pluye, chercheur et professeur titulaire au Département de médecine de famille, a pris quelques détours pour se retrouver au Département de médecine de famille de l’Université McGill. Originaire de l’Ardèche, au sud-est de la France, le Dr Pluye sait dès l’âge de 11 ans qu’il veut devenir médecin. Il se rend à Toulouse en 1981 pour suivre sa formation en médecine à l’Université Paul Sabatier. Entre 1988 et 1997, il travaille comme résident en médecine générale dans plusieurs services, dont deux ans en pédiatrie, et comme médecin généraliste (médecin de campagne) dans plusieurs communautés rurales du sud de la France. En parallèle, le Dr Pluye travaille avec l’organisation humanitaire Médecins du monde en France, en ex-Yougoslavie, en Haïti, en Roumanie et en Somalie. Il y coordonne des programmes de santé publique, dont une étude épidémiologique internationale sur la santé mère-enfant. C’est cette expérience internationale qui l’amène à suivre une formation de maitrise en santé publique à l’Université de Montréal. En 2002, devenu chercheur au Québec, le Dr Pluye obtient son doctorat en promotion de la santé à l’Université de Montréal. En 2003, il obtient une bourse postdoctorale des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour travailler au Département des sciences sociales en médecine de McGill, où il commence à développer son expertise en méthodes mixtes. En 2005, il joint le Département de médecine de famille de McGill en tant que professeur adjoint, avant d’être promu professeur titulaire en 2015.

Clinicien en France, le Dr Pluye ne peut toutefois pas exercer au Québec. « Je suis tombé en amour le 3 mars 1995 avec une résidente en pédopsychiatrie originaire de la ville de Québec, et nous avons dû choisir entre les deux pays parce qu’il n’y avait pas d’accords France-Québec pour les professionnels de la santé à l’époque. Autrement dit, au moins l’un d’entre nous ne pouvait pas travailler comme clinicien, quel que soit le pays choisi. En 1997, ma conjointe a obtenu le poste universitaire qu’elle visait, et j’ai réorienté ma carrière pour devenir chercheur au Québec. »

« Pendant mes recherches postdoctorales, j’ai dû décider de ce que je ferais de ma vie ensuite. Je me souviens encore de la situation exacte où j’ai pensé que la recherche en médecine de famille et en soins primaires serait une carrière idéale parce qu’elle me permettrait en quelque sorte de joindre mon expérience professionnelle (le passé) avec mes projets de recherche (le futur) », explique le Dr Pluye. « Ce rêve est devenu réalité au Département de médecine de famille de l’Université McGill grâce à mes premiers mentors dans ce domaine, comme les Drs Grad, Dawes et Macaulay. J’ai trouvé un foyer et un réseau amical à McGill où mon travail et mon expertise ont été mobilisés en recherche et en enseignement de la recherche. »

Le programme de recherche du Dr Pluye, fondé en 2005, vise à améliorer les effets des informations en ligne sur la santé, incluant les effets sur les cliniciens, les gestionnaires, les patients et le public. Il utilise les méthodes mixtes pour lesquelles son expertise est reconnue internationalement. « Nous vivons dans une société de l’information, et j’ai commencé à travailler sur ce sujet fascinant avec le Dr Roland Grad. Cette fascination ne m’a jamais quitté, car l’information est partout et complexe. C’est un outil fantastique au service des médecins de famille et du public qui peuvent savoir à tout moment ce que signifie un mot, un diagnostic, un médicament ou un soin. Le droit à l’information est un des piliers de nos démocraties. Évidemment, tout n’est pas bon, et l’information a deux faces : des effets positifs et négatifs. Plus précisément, les informations trompeuses érodent ce droit et nos sociétés », explique le Dr Pluye. Fondamentalement, son programme vise à promouvoir les informations fiables faciles à lire, écouter et voir, et à lutter contre les informations trompeuses. Ultimement, il vise à réduire les inégalités informationnelles, et à améliorer les soins et la santé.

Depuis son arrivée au Département en 2005, les formations du Dr Pluye ont attiré plus de 1800 étudiants d’une grande variété de disciplines au Canada et à l’étranger. Sur invitation, il a donné des ateliers, des cours et des présentations sur les méthodes mixtes en Allemagne, au Brésil, au Danemark, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni et en Suisse. Toutes disciplines scientifiques confondues, il est le « producteur » le plus prolifique d’articles, de revues et de chapitres de livres ayant les termes « méthodes ou revues mixtes » (en français ou en anglais) dans le titre, le résumé et les mots clés.

En mars 2021, le Dr Pluye a reçu le NAGS Doctoral Teaching Award. Ce prix reconnait l’excellence et la créativité dans l’enseignement aux doctorants, ainsi que l’innovation dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’études supérieures. Ce prix a récompensé son enseignement pionnier de la recherche utilisant les méthodes mixtes et les revues mixtes à l’Université McGill, au niveau national et international, incluant les publications méthodologiques. « Ce prix fut une surprise incroyable », relate le Dr Pluye. « J’étais extrêmement heureux et fier que mes étudiants et McGill proposent ma candidature, mais j’étais à mille lieues de penser que le prix me serait attribué. C’est la plus haute distinction internationale que j’ai reçue à ce jour. Ce prix rejaillit sur notre programme de formation aux études graduées, notre département et notre faculté. Recevoir ce prix prestigieux m’a laissé sans voix. J’étais médecin de campagne au siècle dernier, et je suis devenu un chercheur en médecine de famille plus tard, donc obtenir ce prix est incroyable. »

Pour célébrer la contribution originale et influente du Dr Pierre Pluye, membre fondateur du Groupe de recherche sur l’éducation en médecine de famille (REMF) du Département de médecine de famille de l’Université McGill, à l’avancement de la recherche utilisant des méthodes mixtes, le groupe REMF a récemment annoncé le parrainage des « Prix internationaux Pierre Pluye pour des mémoires de maitrise et des thèses de doctorat utilisant des méthodes de recherche mixtes en éducation en médecine de famille ». Ces prix visent à distinguer le travail des scientifiques de demain dans ce domaine à travers le monde. Les étudiants sont encouragés à poser leur candidature dès maintenant.

Back to top