During the period in which McGill has committed to offering remote instruction, the Scholarships and Student Aid Office is pleased to offer virtual services.

Carlo Mole

Carlo Mole

Carlo Mole

Cap sur l'avenir

« Ma mère disait : "Ces jeunes ne pensent qu’à une chose, changer le monde", rappelle Carlo Mole, B.A.’17. Eh bien justement, c’est ça, le but ultime. On veut, avec le recul, pouvoir se dire "j’ai fait quelque chose, j’ai changé la vie de quelqu’un." ». C’est au moyen de la réalisation de films que la famille de Carlo change les choses. Et un jour, ce sera son tour.

Pendant son enfance en Angleterre, Carlo a vu de près la vie d’une documentariste quand sa mère, une réalisatrice primée, l’emmenait à ses tournages. « Pas facile de ne pas s’intéresser quand on va quelque part come Bali après les bombardements de 2002 ou au Myanmar », dit-il. Sa mère est acclamée pour ses films complexes et parfois politiques, axés principalement sur le Sud-Est asiatique. Et Carlo l’a vite appris, réaliser des films peut avoir des conséquences très réelles. « Certains se sont retrouvés en prison à cause de ses films », dit-il.

Quand Carlo a commencé à se demander où il irait à l’université, il savait qu’il voulait vivre une expérience qui enrichirait sa perspective et l’aiderait à définir sa vision en tant que réalisateur. Il a tout de suite pensé à McGill, dont un collègue de sa mère lui avait parlé, sauf que le défi financier d’études à l’étranger le préoccupait. Après tout, tourner des documentaires n’est pas reconnu comme une carrière lucrative, et commencer avec une montagne de dettes poserait un sérieux problème.

Heureusement, Carlo a pu profiter de la bourse UK Trust Scholarship, créée par la générosité de diplômés du Royaume-Uni et d’amis de McGill. Avec cette aide financière, il a pu faire le voyage en toute quiétude et vivre tous les avantages d’études internationales. « Quitter son pays est très spécial, dit-il. Venir à Montréal a élargi mes horizons. » Et comme il fait remarquer, il profite de tout ça sans mettre son avenir en péril. « C’est comme si j’avais trouvé une brèche, parce que McGill figure parmi les 30 meilleures universités au monde et j’ai les moyens d’y étudier. »

Entre les semestres de ses études en science politique et en histoire, Carlo a pu développer sa passion pour le film à Cuba en participant à un cours de six semaines en tournage de documentaires organisé par le biais d’une université britannique, et en travaillant en tant que recherchiste dans l’entreprise de sa mère. Cet été, il a hâte de faire un stage auprès d’une entreprise de production à New York.

Avec ces expériences et le soutien de la bourse UK Trust Scholarship, Carlo aura un diplôme d’une université de calibre mondial de même que la confiance et l’expérience voulues pour plonger dans sa carrière de documentariste. En fin de compte, sa mère avait raison : ces jeunes veulent vraiment changer le monde.


McGill s’emploie à rendre la recherche d’occasions de financement plus facile pour les étudiants. Il n’est pas nécessaire de soumettre directement une demande de bourse UK Trust Scholarship. Il existe plutôt une seule demande pour chaque catégorie de financement : bourses d’admission majeures, bourses d’admission ou aide financière en cours d’études. L’étudiant qui souhaite être considéré pour toutes les bourses dans une catégorie donnée n’a qu’à remplir une demande dans Minerva sous l’onglet « Aide financière/Bourses ». S’il est choisi comme candidat, il est jumelé à une bourse dans cette catégorie, selon son profil.

Back to top