Job Postings

Job Postings

Énoncé sur le racisme systémique

L’École des sciences de la communication humaine (ÉSCH) de l’Université McGill adhère résolument à l’élimination du racisme. Devant un événement comme le meurtre de George Floyd, il nous incombe à toutes et à tous d’amorcer une profonde réflexion sur le racisme anti-noir dans notre société. Nous devons impérativement mettre fin à la discrimination contre tous les groupes sous-représentés partout au pays, à l’Université McGill et au sein de notre école. Dans ce contexte, nous réaffirmons nos valeurs de compassion, d’inclusivité, de respect et de collaboration. Nous nous engageons à donner corps à ces valeurs par des actions individuelles et collectives, en nous efforçant chaque jour de déceler et de corriger les injustices.

Notre engagement commence par une prise de conscience. Nous écoutons avec humilité les voix qui se font entendre dans la communauté de notre école. Nous présentons nos excuses pour des gestes qui ont pu marginaliser ou instrumentaliser certain.e.s étudiant.e.s ou enseignant.e.s. Nous nous engageons à faire mieux, sachant qu’un tel engagement doit reposer sur des processus d’amélioration continue et des mesures concrètes garantes d’un changement durable.

L’ÉSCH, avec l’aide de tous les membres de sa communauté dans l’ensemble de ses programmes, peut instaurer des changements sans tarder. Nous nous engageons dès maintenant à poser les gestes suivants :

Collaboration. Créer un comité conjoint sur l’équité, la diversité et l’inclusion composé de membres étudiants et du corps professoral qui sera associé au Comité sur le milieu d’apprentissage.

Communication. Fournir un compte rendu mensuel des initiatives de lutte contre le racisme et de promotion de l’équité, avec indicateurs de progrès, dans le procès-verbal des réunions du corps professoral, conjointement au rapport sur le milieu d’apprentissage (ces documents sont accessibles à tous les membres de la communauté de l’ÉSCH et constituent les archives permanentes de nos activités).

Soutien et réparation. Créer une page web présentant des liens vers des ressources en matière de racisme, de discrimination, d’équité et de diversité offertes aux étudiant.e.s et membres du personnel de McGill.

Engagement. Exiger des membres de l’effectif étudiant et du personnel de l’ÉSCH qu’ils affirment ou réaffirment chaque année universitaire leur engagement en matière de lutte contre le racisme et d’équité, après avoir (re)lu les politiques et les documents d’information pertinents.

Formation durant le programme d’études. Le comité du programme d’études encouragera les enseignant.e.s à intégrer tout au long du cursus de la maîtrise appliquée les compétences de collaboration suivantes : « Reconnaître tous les aspects de la diversité au sein de la clientèle et s’y adapter » et « Démontrer son respect des droits, de la dignité, de l’individualité et de l’égalité des chances des clients ».

Formation du corps professoral. Une formation sur les compétences culturelles sera offerte au corps professoral par l’entremise du Bureau de la responsabilité sociale et de l’engagement communautaire et dans le cadre d’activités de développement professionnel à l’ÉSCH.

Recrutement. Ajouter sur nos pages web destinées aux futur.e.s étudiant.e.s une description de nos processus visant à assurer l’équité et la diversité dans le cadre du recrutement et de l’admission dans nos programmes d’orthophonie et de recherche.

Accessibilité. Pour l’ensemble des activités et des événements de l’ÉSCH, sur le campus ou ailleurs, viser un objectif d’accessibilité intégrale aux personnes de la diversité.

Matériel pédagogique. La sélection de tout nouveau matériel pédagogique utilisé en classe ou en clinique respectera des critères de sensibilité au risque de préjugé.

Amélioration continue. Durant l’exercice 2020-2021, créer un nouveau plan stratégique quinquennal qui comprend un plan détaillé et concret visant à instaurer des changements durables dans le milieu d’apprentissage de l’ÉSCH, particulièrement en ce qui a trait au racisme systémique et à l’inclusion.

Les mesures qui précèdent sont celles que l’ÉSCH peut mettre en place de façon autonome ou en collaboration avec l’Université. De nombreux membres de notre communauté font également partie d’ordres professionnels et d’organismes de réglementation qui influencent la profession d’orthophoniste. Les personnes blanches sont fortement majoritaires dans la profession et le profil démographique des orthophonistes correspond mal à celui de notre clientèle. Au sein de ces structures, nous devons donc nous donner la mission de changer le visage de notre profession et d’assurer la prestation équitable de services aux personnes qui vivent des difficultés de communication et de déglutition.

Le racisme et la discrimination sont enracinés dans le milieu universitaire, en éducation, en santé et dans le milieu de l’orthophonie. L’ÉSCH se situe au confluent de ces axes de changement. Notre engagement à l’égard de l’équité pour les communautés sous-représentées sur le plan de la race, de la nationalité, du genre, de la sexualité, du handicap ou de la neurodiversité se veut ciblé et local. Les retombées potentielles sont vastes. Nous nous trouvons à la croisée des chemins, et nous sommes déterminés à faire

Back to top