Appel à contributions: «Quand ego signe: sémiotique, fantasme, fantaisie»

Nouvelles

Publié: 11juin2019

 

Dossier dirigé par Laurance Ouellet Tremblay et Simon Levesque.

Fantasme et fantaisie partagent une même racine étymologique grecque : φαντασία et φάντασμα renvoient tous deux à l’idée d’apparition, d’image présentée à l’esprit. Tour à tour construction imaginaire, vision hallucinatoire, illusion ou rêverie, la fantaisie est aussi associée à la liberté psychique du sujet, à la singularité de son caractère (un type fantasque). Dans la fantaisie tiendrait donc une part de l’identité du sujet, ce que le concept de fantasme en psychanalyse problématise. Quel statut sémiotique accorder aux scènes d’énonciation du fantasme qui ramènent au premier plan de la pensée l’activité fabulatrice de l’être humain ? Comment analyser les composantes du fantasme – images, lieux, acteurs, objets – leur compétence, leurs ramifications et les lois de leur organisation (leur syntaxe) ; ce qu’elles conjoignent et communiquent, mais aussi bien ce qu’elles voilent ?

Nous souhaitons ouvrir le plus largement possible le terrain d’enquête pour permettre d’y inclure tout cas d’étude susceptible d’approfondir ou de problématiser une compréhension du signe dans la perspective du fantasme et de ses représentations artistiques, culturelles ou politiques. Sont ainsi conviées les propositions de chercheuses et chercheurs d’horizons multiples portant sur tout sujet d’étude pertinent dans le cadre de cet appel. Les propositions favorisées (1) contribueront à l’avancement des études sémiotiques ou des disciplines connexes en vertu d’une approche sémiotique ; (2) seront à jour en ce qui a trait aux théories, méthodes et données ; (3) feront la démonstration d’une compréhension – et référeront à – des travaux existants dans le domaine traité. Comme toujours au Cygne noir, celles-ci pourront s’inscrire dans l’un ou plusieurs des champs suivants : la sémiotique théorique (épistémologie, études culturelles, sémiotique cognitive, biosémiotique, etc.), la sémiotique appliquée (arts, médias, rhétorique, religions, urbanisme, traduction, éducation, etc.), et peuvent également préconiser une approche in-ter-trans-disciplinaire (anthropologie, philosophie, sociologie, psychologie, esthétique, linguistique, communication, etc.). Pour le comité de sélection, l’originalité attendue d’une proposition n’a de limite que sa pertinence.

Nous acceptons les propositions courtes (500 mots) faisant état de vos intentions de rédaction. Nous acceptons également les manuscrits complets (max. 60 000 caractères). Dans les deux cas, les documents seront reçus par courrier électronique à l’adresse de la revue redaction [at] revuecygnenoir.org au plus tard le 1er novembre 2019. Veuillez indiquer en objet de votre message : « Proposition : fantasme ». La publication est prévue pour le printemps 2020.

Pour une version complète de l'appel à contributions et des directives de soumission des propositions, veuillez vous référer au document pdf ci-joint.

Coordonnées

Contact: 
Laurance Ouellet Tremblay
Courriel: 
laurance.ouellettremblay [at] mcgill.ca