Colloque estudiantin de l'ADELFIES : «Expérience.s du chaos»

Évènement

Thomson House, 3650, rue McTavish

 

L’Association des étudiant.e.s en langue et littérature françaises inscrit.e.s aux études supérieures (ADELFIES) de l’Université McGill vous convie cordialement à la dixième édition de son colloque estudiantin, Expérience.s du chaos, qui se tiendra les 23 et 24 mars prochain à la Thomson House.

Ouverte à tou.te.s, cette rencontre permet aux étudiant.e.s des cycles supérieurs de présenter leurs travaux et de discuter de leurs avancées dans le cadre de conférences portant sur leur domaine d’étude et de recherche. Expérience.s du chaos répond de plus à une vocation interdisciplinaire.

Le colloque a pour objectif d’explorer l’étroit rapport qu’entretiennent dans le texte littéraire les notions apparemment contradictoires d’expérience et de chaos. Contradictoire, car si l’idée d’expérience renvoie à une familiarisation du monde par sa pratique, celle de chaos évoque au contraire la menace d’un insaisissable désordre.

Que ce soit pour présenter une communication ou pour assister au colloque, nous espérons vous compter parmi nous!

PROGRAMME DU COLLOQUE

Université McGill
23 et 24 mars 2018
Salle de bal de la Thomson House (3650, rue McTavish)

VENDREDI 23 MARS
9h00 : ACCUEIL DES PARTICIPANT.E.S

9h30-11h30 : CET INDICIBLE AUTRE QUI M'HABITE
Présidence de séance : Isaac Bazié (UQÀM)

Caroline Hogue (Université de Montréal)
Regarder au fond des blessures ou entrer dans le chaos du corps chez Michel Leiris et Ernest Hemingway

Alain Agnessan (University of Western Ontario)
Le Parler du chaos et son dedans. Des logotopies, ces mots pour vivre les hétérotopies

Miriam Sbih (Université de Montréal)
Cette langue qui n’est pas la mienne : désordres identitaires comme ferments d’une littérature exophone

Laurence Perron (UQÀM)
Chaos atomique, chaos syntaxique : raconter la catastrophe

11h30-12h30 : DÎNER OFFERT À TOU.TE.S LES PARTICIPANT.E.S

12h30-14h : DOUBLE TROUBLE : LA SCISSION DU SUJET IDENTITAIRE POST-COLONIAL
Présidence de séance : Catherine Leclerc (McGill)

Edoardo Cagnan (McGill)
La Noire de... d’Ousmane Sembène : à la recherche d’une voix, d’une langue et d’un langage

Gabriel Ernewein (McGill)
Le baobab fou de Ken Bugul, déconstruction et reconstruction de l’identité dans le chaos

Maude Riverin (UQÀM)
Le postcolonialisme actuel comme science-fiction dystopique dans le cinéma de Jean-Pierre Bekolo

14h-14h15 : PAUSE

14h15-15h45 : L'IMPOSSIBLE TRADUCTION UNIQUE
Présidence de séance : Pier-Pascale Boulanger (Concordia) et Diane Desrosiers (McGill)

Nicolas Asselin (Université Laval)
Apocalypse : la fin des temps ou le début d'un temps ? Relecture de l'Apocalypse de Jean dans son contexte judéo-messianiste

Marie Coudegnat (Université de Montréal)
Rendre un sens au chaos : expériences médiévales de traduction des Prophetie Merlini

Jeanne Simoneau (McGill)
Pour une réhabilitation du plurilinguisme dans la traduction française de Beautiful Losers de Leonard Cohen

15h45-16h : PAUSE

16h-17h : TABLE RONDE animée par Amélie Langlois (McGill) et Gabriel Proulx (McGill)

*

SAMEDI 24 MARS 2018

8h30 : ACCUEIL DES PARTICIPANT.E.S

9h00-10h30 : LE DÉSORDRE CRÉATEUR
Présidence de séance : Perrine Leblanc (écrivaine en résidence, McGill)

Maude Lafleur (Université du Québec à Montréal)
Au-delà de la métaphore : le chaos comme outil d’analyse littéraire

Éléonore Willot (chercheure associée au Centre Georges Chevrier de Dijon)
CHAOS-IMAGINATION-CRÉATION : Réflexions sur le processus artistique dans un état de conscience psychédélique

Roberta Alberico (Université de Lausanne)
Hétéronomiser le texte ? Poétique du chaos et mise en scène de la fragmentation transmédiale sur "anthropie.art"

10h30-10h45 : PAUSE

10h45-12h15 : ENTRE ALIÉNATION ET RÉVOLUTION : LE RÊVE DE LA MODERNITÉ
Présidence de séance : Michel Biron (McGill)

Guillaume Bellehumeur (McGill)
« La victoire sera pour ceux qui auront su faire le désordre sans l’aimer » : l’attaque situationniste contre la langue du pouvoir

Lydia Couette (Université du Québec à Trois-Rivières)
Expérience de l’écart onirique : Le réel et son détournement comme procédés d’étrangéisation de l’espace dans Les bâtisseurs d’empire de Boris Vian

Justina Uribe (Université de Montréal)
« Ce poème t’est adressé et ne rencontrera rien » : deuil et échec de la parole dans Quelque chose noir de Jacques Roubaud

12h30-13h – PERFORMANCE D'ARTISTE.S INVITÉ.E.S (dévoilement ultérieur!)

13h-15h – VINS ET FROMAGES

Comité organisateur : Valériane Dhumerelle, Justine Falardeau, Amélie Langlois, Gabriel Proulx, Julien Vallières et Myriam Vincent.

Pour toutes questions ou commentaires, contactez-nous à l'adresse: colloque.adelfies2018 [at] gmail.com

Coordonnées

Contact: 
Amélie Langlois
Courriel: 
amelie.langlois2 [at] mail.mcgill.ca