Comités et groupes de travail

Alliance des programmes professionnels (APP)

L’Alliance des programmes professionnels (APP) offre un forum d’échange des pratiques exemplaires et de développement d’initiatives de formation interprofessionnelle entre les programmes des professions de la santé. Les membres de l’Alliance sont des dirigeants de chacun des programmes des professions de la santé : physiothérapie, ergothérapie, sciences infirmières, études médicales de premier cycle, formation médicale postdoctorale, orthophonie et médecine dentaire. L’Alliance se réunit toutes les 6 à 8 semaines tout au long de l’année universitaire.

Champions de l’éducation

Les champions de l’éducation pour les sciences fondamentales et les professions de la santé se rencontrent maintenant sur une base régulière. Ils jouent un rôle moteur dans la mise en œuvre du plan dans leurs départements, écoles et milieux cliniques respectifs.

Champions de l'éducation – sciences fondamentales Champions de l'éducation – professions de la santé
Adam Finkelstein (Services de soutien pédagogique) Joanne Alfieri (Oncologie)
Ahmad Haidar (Génie biomédical) Nicola Casacalenda (Psychiatrie)
Arijit Nandi (Épidémiologie, biostatistique et santé au travail) Jeff Chankowsky (Radiologie)
Claire Trottier (Microbiologie et immunologie)

Marion Dove et Gillian Bartlett-Esquilant (Médecine de famille)

Edith Zorychta (Pathologie) Sherif Emil (Chirurgie pédiatrique)
Emily Bell (Centre Desjardins) Srinivasan Krishnamurthy (Obstétrique)
Geoffroy Noël (Anatomie et biologie cellulaire) Kevin Lachapelle (Chirurgie)
Jennifer Fitzpatrick (Génétique humaine) Stuart Lubarsky (Neurologie et neurochirurgie)
Lisa Münter (Pharmacologie et thérapeutique) Lily Nguyen (Otorhinolaryngologie)
Maxime Denis (Biochimie)

Joyce Pickering et Ning-Zi Sun (Médecine)

Melissa Vollrath (Physiologie) Laurie Plotnick (Pédiatrie)
Nicholas King (Sciences sociales en médecine) Francine Wein et Devinder Cheema (Ophtalmologie)
Nicole Ventura (Anatomie et biologie cellulaire)  
Véronique Brulé (Biologie)  

 

Conseil de direction pédagogique

Le conseil a pour mandat de se réunir pour échanger des idées, discuter d’enjeux et de défis qui touchent tous les secteurs de l’éducation (premier cycle, cycles supérieurs, formation postdoctorale et développement professionnel continu), et promouvoir de nouvelles initiatives en éducation au sein des écoles et des programmes de la Faculté de médecine.

 

Comité d’action sur l’environnement d’apprentissage (LEAP)

Le LEAP a pour objectif d’optimiser le milieu d’apprentissage pour les étudiants et les résidents des programmes de formation aux professions de la santé. Il s’agit d’un comité facultaire fédérateur composé de responsables du dossier du milieu d’apprentissage ainsi que de représentants des étudiants et des résidents. Le comité analyse les données empiriques, et il repère les points forts, les points à améliorer et les éléments qui nécessitent une plus grande attention. Le rôle premier du LEAP est de trouver et d’adopter des méthodes proactives axées sur des solutions qui peuvent améliorer l’expérience d’apprentissage des étudiants et des résidents des programmes de formation aux professions de la santé.

 

Comité consultatif en matière d’excellence en éducation (SEE)

Le Comité consultatif en matière d’excellence en éducation est composé d’experts en pédagogie et joue un rôle déterminant de supervision et d’encadrement pour que le Plan stratégique en matière d’éducation demeure dynamique et itératif. Trois groupes de travail ont été formés et se réunissent régulièrement pour faire avancer les questions d'éducation à McGill.

  • Combler le fossé entre recherche et action (groupe sur le transfert des connaissances) : ce groupe recense les connaissances actuelles sur les pratiques exemplaires en éducation (à partir de la recherche en pédagogie), puis détermine la meilleure façon de partager ces connaissances avec les enseignants en milieu universitaire et clinique.
  • Soutenir l’enseignement et les travaux scientifiques en éducation (groupe sur la reconnaissance de l’éducation) : ce groupe cerne des façons de reconnaître et de soutenir l’excellence en enseignement et dans d’autres activités liées à l’éducation; de tenir compte des travaux scientifiques et de l’innovation en éducation dans le recrutement et la promotion des membres du corps professoral; et d’assurer une évaluation complète de l’enseignement pour le corps professoral. Ces efforts visent à opérer un virage au sein de la Faculté pour valoriser l’éducation au même titre que la recherche.
  • Renforcer les capacités et la productivité en recherche pédagogique (groupe sur le renforcement des capacités) : ce groupe développe des stratégies pour enrichir les partenariats entre chercheurs et enseignants, et pour aider les cliniciens et les enseignants à perfectionner leurs compétences en recherche pédagogique et à produire davantage de travaux scientifiques dans le domaine.
Back to top